Automobile : les garages illégaux dans le viseur des autorités

·1 min de lecture
Depuis le début de l'année, 37 garages automobiles situés dans l'Oise ont fait l’objet d’un contrôle des comités opérationnels départementaux anti-fraude (CODAF) en zone gendarmerie.
Depuis le début de l'année, 37 garages automobiles situés dans l'Oise ont fait l’objet d’un contrôle des comités opérationnels départementaux anti-fraude (CODAF) en zone gendarmerie.

C?est un fléau que les autorités judiciaires et administratives prennent à bras-le-corps. Comme le rapporte Le Parisien, les contrôles antifraude contre les garages se multiplient dans l?Hexagone et plus particulièrement dans le département de l?Oise. Depuis le début de l?année, 127 établissements ont fait l?objet d?un contrôle des comités opérationnels départementaux antifraude (Codaf) en zone gendarmerie, parmi lesquels on retrouve 37 garages automobiles. Trois de ces contrôles ont donné lieu à des enquêtes judiciaires, indique le quotidien.

À LIRE AUSSILe parc automobile français frôle les 11 ans d?âge moyen

Menées par les procureurs et la préfecture, ces vastes opérations nécessitent également l?entente entre les forces de l?ordre et les différents acteurs comme l?unité de contrôle à compétence régionale chargée de la lutte contre le travail illégal (Uracti), la direction départementale de la protection des populations (DDPP) et la direction générale des finances publiques (DGFIP), qui luttent contre les fraudes fiscales et sociales ainsi que le travail illégal. « Il y a une véritable volonté de renforcer les contrôles des professionnels de l?automobile afin de lutter contre l?économie souterraine, mais aussi pour éviter que des véhicules dangereux soient mis en circulation », explique le sous-préfet Cyriaque Bayle, pour illustrer la nécessité de ces contrôles.

À LIRE AUSSIAutomobile : la traque aux compteurs truqués

Des délits multiples

Depuis 2019, 20 « C [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles