Automobile : comment expliquer les nouveaux records battus par Tesla ?

·1 min de lecture
© Adam BERRY / AFP

Les temps sont durs pour les constructeurs automobiles, sauf pour Tesla. Le groupe d'Elon Musk publie en effet des résultats records au premier trimestre : plus 310.000 véhicules livrés entre janvier et mars. C'est 68 % de plus par rapport à la même période l'an dernier.  Tesla enregistre ainsi un bénéfice net multiplié par sept.

Un bond de 50 à 60%

Tesla semble jusqu'ici parvenir à minimiser l'impact des différentes crises, notamment la fermeture fin mars de son usine de Shangaï à cause du Covid-19, l'équivalent d'un mois de production perdu. Mais l'objectif 2022 reste très élevé. Après avoir dépassé le million de voitures fabriquées l'an dernier, c'est un bond de 50 à 60% qui est annoncé.

Tesla est aussi impacté par la hausse des matières premières qui fait augmenter leurs coûts de 10 à 15% ... et même la répercussion sur les prix. C'est désormais 50.000 euros minimum pour la Model 3 en France, contre 43.000 il y a un an. Même cela ne fait pas baisser le niveau des commandes..

>> Retrouvez Europe soir en replay et en podcast ici

Un an de délai de livraison

Tesla s'en sort aussi grâce à des batteries qui sont pour moitié sans nickel ni cobalt. Pas de miracle en revanche pour les délais de livraisons, comme chez beaucoup d'autres constructeurs, il faut attendre jusqu'à un an.

Mais ce qui permet à Tesla de toujours autant séduire les investisseurs, ce sont les projets portés par Elon Musk, qui a par exemple précisé aujourd'hui son futur taxi autonome, un véhicule sans...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles