Automobile : "Il y a eu un effort commercial énorme de la part des vendeurs mais on a perdu un quart du marché", déplore le comité des constructeurs français

franceinfo
·1 min de lecture

Les ventes de voitures ont fortement chuté en 2020 à cause de l'épidémie de Covid-19. 1,65 million de voitures neuves immatriculées contre 2,2 millions en 2019, soit le chiffre le plus bas depuis 45 ans. "À la fin de l'année, il y a eu un effort commercial énorme de la part des vendeurs mais on a perdu un quart du marché", constate vendredi 1er janvier sur franceinfo François Roudier, porte-parole du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA).

Les ventes de véhicules hybrides et électriques neufs ont triplé

"Le marché se retrouve au niveau de 1972", explique François Roudier. "Ce qui est ahurissant, c'est de voir que le trou que nous avons dans nos livraisons sur le début du premier confinement n'a pas pu être comblé au fur et à mesure des déconfinements". Le porte-parole du comité des constructeurs français d’automobiles note tout de même une forte demande sur la fin d'année 2020. "Il y a quatre mois, on pensait que nous étions à - 30 %, voire - 35%", se souvient François Roudier alors que le marché automobile a finalement reculé de 25% sur l'année 2020. "A partir de mi-décembre, on a eu un carnet de commandes qui se remplissait donc on aura des livraisons au début de cette année", annonce-t-il.

Autre donnée marquante du bilan annuel du marché automobile, la part des voitures hybrides et électriques neuves vendues en France a quasiment triplé en 2020 par (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi