Automobile : Bugatti cultive l'exclusivité avec sa nouvelle Chiron produite en série limitée

latribune.fr

Moteur plus puissant, aérodynamique raffinée : Bugatti ne s'est pas contenté de retouches mécaniques ou esthétiques mineures pour lancer la nouvelle série limitée de sa Chiron. Présentée le 7 septembre à Molsheim, à l'occasion d'une soirée de gala devant une centaine de clients, la Chiron Super Sport 300 + sera livrée en 2021, en 30 exemplaires. Son prix : 3,5 millions d'euros, soit 40 % de supplément par rapport à la Chiron standard au catalogue depuis 2016.

"Cette voiture est rallongée de 25 centimètres avec l'apport, à l'arrière, d'un élément aérodynamique en carbone qui améliore les appuis à haute vitesse et contribue à la réduction du coefficient de pénétration dans l'air (Cx) de 0,355 à 0,294", détaille Christian Willmann, chef de projet sur la Chiron chez Bugatti. Le moteur délivre 100 chevaux supplémentaires, soit 1600 chevaux, toujours issus d'un 16 cylindres de 8 litres de cylindrée. Les jantes (20 et 21 pouces) sont en magnesium et l'échappement, modifié, nécessitera une nouvelle homologation.

Bugatti Chiron

La stratégie des "séries limitées"

Un prototype de cette Bugatti retravaillée a battu, le 2 août, le record de vitesse des voitures de (presque) série à 490 kilomètres/heure sur la piste d'essais d'Ehra Lessien, en Allemagne. Michelin, qu fournit les pneumatiques, a développé une enveloppe spécifique, testée sur des bancs dédiés à l'aéronautique. "A pleine vitesse, la durée de vie d'un pneumatique se calcule en secondes et le plein d'essence se vide en 6 minutes 50", prévient Andy Wallace, pilote d'essais chez Bugatti et auteur du record à 490 kilomètres/heure.

Bugatti Chiron jantes

Après la Voiture Noire, une étude de style

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr


Bugatti Chiron, une version Sport qui décoiffe
À Molsheim, Bugatti veut raccourcir les délais sur la Chiron
Salon de Genève : Bugatti Chiron, Renault Scénic...