Auto - Indycar - Scott Dixon sacré champion 2020 d'Indycar, Bourdais quatrième à St Petersburg

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Scott Dixon (Chip-Ganassi) a obtenu son sixième titre Indycar en signant un podium (3e) à St Petersburg où Josef Newgarden (Penske) s'est imposé pour la dernière course de la saison. Sébastien Bourdais (AJ Foyt) a brillé avec une belle quatrième place. La dernière course de la saison Indycar 2020, à St Petersburg, a offert un résultat convenu avec le sixième titre validé par le Néo-Zélandais Scott Dixon, à quarante ans. Mais le scénario a offert un nombre incalculable de rebondissements au fil des sorties de piste et de celles de la voiture de sécurité qui a dû, sur la dernière neutralisation de course, rentrer aux stands prématurément à deux doigts de la panne d'essence... lire aussi Classement de la course Dixon a parfaitement navigué au fil des 100 tours sur ce circuit routier extrêmement piégeux où, entre autres, Will Power et Alexander Rossi (alors leader) se sont fait surprendre. Le pilote du Chip-Ganassi a aussi été exceptionnel de sang-froid à chaque relance de la course, évitant le moindre accrochage et gagnant des places quasiment à chaque fois, avec un podium à la clé (3e). Il fallait bien cela car, juste devant lui, Josef Newgarden, son dernier concurrent pour le titre, a réalisé la course parfaite en obtenant sa quatrième victoire de la saison, profitant lui aussi à merveille des périodes de safety car pour remonter, prendre la tête et la conserver face à un dernier assaut de Pato O'Ward, deuxième à l'arrivée. Newgarden était le tentant du titre. lire aussi Classement général Juste derrière, la performance de Sébastien Bourdais est à signaler avec une superbe quatrième place. Le Manceau avait une énorme pression sur les épaules puisqu'il y avait, dans une lutte à trois pour deux places contre Conor Daly et Michael Andretti, un bonus d'un million de dollars en jeu pour son équipe, le AJ-Foyt Racing. Lorsque ses deux adversaires directs ont connu des problèmes (dont un abandon suite à une crevaison pour Andretti), le Manceau a pu s'exprimer librement et effectuer une belle remontée jusqu'au quatrième rang. Simon Pagenaud (Penske) termine sa difficile saison 2020 (avec une seule victoire, à Iowa, et une huitième place au général) sixième dans les roues de Ryan Hunter-Reay. Fait rare, la saison 2021 s'ouvrira sur le tracé où celle de 2020 s'est terminée, puisque la course de St Petersburg, qui ouvre traditionnellement la saison, avait été reportée de mars à octobre cette année à cause de la pandémie de coronavirus. Le coup d'envoi de l'édition 2021, avec Pagenaud et Bourdais en lice, sera donc donné le 7 mars en Floride. Dix-sept épreuves sont au programme avec en point d'orgue les 105e 500 miles d'Indianapolis le 30 mai.