• Plan de soutien d'Emmanuel Macron : un virage raide pour la transition automobile
    Actualités
    Sciences et Avenir

    Plan de soutien d'Emmanuel Macron : un virage raide pour la transition automobile

    Le plan de soutien à l’automobile annoncé le 26 mai 2020 par Emmanuel Macron constitue un infléchissement tardif vers le véhicule électrique. Les constructeurs entament ce virage sans avoir freiné auparavant sur la construction de véhicules essences et diesel lourds et polluants. En voici le détail.

  • Déconfinement : A voile ou à moteur, sur un canal ou en mer, le bateau sera-t-il particulièrement prisé cet été ?
    Actualités
    20minutes.fr

    Déconfinement : A voile ou à moteur, sur un canal ou en mer, le bateau sera-t-il particulièrement prisé cet été ?

    LOISIRS - Déjà appréciée d’ordinaire par les Français, la location de bateau sera-t-elle le moyen idéal de fuir les foules cet été ? Les réservations sont en tout cas à la hausse

  • Formule E : Audi licencie un de ses pilotes coupable de tricherie lors d’une course virtuelle
    Sports
    20minutes.fr

    Formule E : Audi licencie un de ses pilotes coupable de tricherie lors d’une course virtuelle

    E-SPORT - Daniel Abt participait à une course en faveur de l’UNICEF quand il a laissé sa place à un pilote professionnel d’e-racing

  • BMW Série 5, l’hybride presque pour tous!
    Actualités
    LeFigaro.fr

    BMW Série 5, l’hybride presque pour tous!

    NOUVEAUTÉ - Cure de jouvence pour la grande routière munichoise: design emprunté à la Série 3 et nouvelles motorisations hybrides.

  • Flins, Choisy, Dieppe... Ces usines Renault menacées par le plan d'économies
    Actualités
    Franceinfo

    Flins, Choisy, Dieppe... Ces usines Renault menacées par le plan d'économies

    L'épidémie de Covid-19 a paralysé l'activité du groupe automobile français pendant plusieurs semaines. La marque au losange va présenter, vendredi, un plan d'économies de 2 milliards d'euros, qu'elle avait annoncé en février.

  • Sécurité routière : Volvo bride le moteur de ses voitures à 180 km/h
    Actualités
    20minutes.fr

    Sécurité routière : Volvo bride le moteur de ses voitures à 180 km/h

    CHOIX ÉTHIQUE - Avec l’instauration de ce bridage, le constructeur réaffirme sa volonté d’être un pionnier en termes de sécurité routière

  • A Barcelone, des bougies allumées contre la fermeture d'une usine Nissan
    Actualités
    AFP Videos - France

    A Barcelone, des bougies allumées contre la fermeture d'une usine Nissan

    Des employés de Nissan allument des bougies à Barcelone pour alerter contre le risque de fermeture de leur usine, en raison de la crise du coronavirus. Des milliers d'emplois directs et indirects sont en jeu.

  • Automobile: l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi veut privilégier la rentabilité aux volumes
    Actualités
    RFI

    Automobile: l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi veut privilégier la rentabilité aux volumes

    Les constructeurs automobiles Renault, Nissan et Mitsubishi Motors ont annoncé mercredi qu'ils visaient désormais prioritairement la rentabilité et mettaient fin à la course aux volumes, rompant avec la stratégie de l'ancien patron déchu Carlos Ghosn.« L'alliance est la clé de voûte de notre résilience et de notre compétitivité [...]. Aujourd'hui, [elle] se recentre sur l'efficience et la compétitivité plutôt que sur les volumes », a déclaré le président du partenariat franco-japonais, Jean-Dominique Senard, lors d'une conférence de presse.Depuis l'arrestation de Carlos Ghosn au Japon en novembre 2018 pour des malversations présumées, cette alliance unique dans l'industrie automobile a vécu une descente aux enfers, après avoir atteint la première place mondiale des ventes automobiles en écoulant plus de 10,6 millions d'unités.Nouvelle stratégieCes volumes records, présentés comme un triomphe par Carlos Ghosn, désormais réfugié au Liban, n'auront pas été d'un grand secours pour les partenaires dont la rentabilité a chuté ces derniers mois, avant même le début de la pandémie de Covid-19.Les trois entreprises souffrent de surcapacités de production, qui se traduisent par des coûts élevés. La nouvelle stratégie présentée mercredi prévoit de développer et produire en commun « près de 50% » des modèles des trois constructeurs à l'horizon 2025 pour une compétitivité accrue.Cette mise en commun « devrait permettre de réduire les coûts et les dépenses d'investissements par modèle jusqu'à 40% pour les véhicules conçus sous ce nouveau schéma », a annoncé l'alliance.Ces annonces interviennent alors que Nissan et Renault doivent dévoiler respectivement jeudi et vendredi des plans d'économie sévères incluant des fermetures de sites et des suppressions de postes.La nouvelle stratégie s'appuie sur un schéma de « leader-follower », avec une entreprise référente par modèle, par zone géographique et par technologie, les deux autres partenaires bénéficiant des savoir-faire et capacités industrielles du chef de file.Répartitions géographiques et technologiquesL'objectif est de « renforcer la stratégie de standardisation [...], depuis la plateforme jusqu'au véhicule complet ». La production de véhicules conçus en commun va être regroupée dans une seule usine du groupe « lorsque cela [sera] jugé pertinent ».À titre d'exemple, le renouvellement des SUV (4x4 urbains) de taille moyenne (Renault Kadjar, Nissan Qashqai) « sera mené par Nissan », tandis que le renouvellement des petits SUV (Renault Captur, Nissan Juke) « sera mené par Renault ».Concernant la répartition géographique, Nissan deviendra le référent en Chine, Amérique du Nord et Japon. Renault le sera pour l'Europe, la Russie, l'Amérique du Sud et l'Afrique du Nord. Mitsubishi Motors sera leader pour les pays d'Asie du Sud-Est et l'Océanie.Les trois entreprises se répartiront les responsabilités sur plusieurs technologies clés. Nissan prendra les commandes sur la conduite autonome et sur les motorisations des futurs modèles électriques développés sur des plateformes dédiées.Renault sera responsable des technologies de connectivité basées sur le système d'exploitation Android (exploité dans le monde entier sauf en Chine où Nissan sera chef de file) et sur l'architecture électrique-électronique des véhicules. Le groupe au losange aura également la responsabilité des motorisations pour les véhicules électriques dérivés de plateformes thermiques.Enfin, Mitsubishi sera référent sur les technologies hybrides rechargeables (essence-électrique) des véhicules de moyenne et grande taille.Des emplois supprimésLe journal français Le Figaro a affirmé mardi soir que Renault prévoyait de supprimer plus de 10% de ses effectifs français d'ici à 2024, principalement par non remplacement des départs à la retraite. Nissan, de son côté, pourrait supprimer 15% de ses emplois dans le monde d'ici à 2023.Renault a dévoilé en début d'année ses premières pertes en dix ans et Nissan annoncera jeudi des résultats attendus aussi dans le rouge. Également mal en point, Mitsubishi doit aussi annoncer un plan d'économie fin juillet ou début août.(Avec AFP)

  • La Bourse de Paris accélère et monte de 1,93% à mi-séance, Renault s'envole
    Entreprise
    AFP

    La Bourse de Paris accélère et monte de 1,93% à mi-séance, Renault s'envole

    La Bourse de Paris redoublait d'optimisme ("1,93%) mercredi à la mi-journée, confiante dans le redémarrage progressif des économies et accueillant favorablement un plan d'aide européen exceptionnel de 750 milliards d'euros.

  • Fermetures envisagées d’usines Renault: «On a tous un losange dans le coeur»
    Actualités
    LeFigaro.fr

    Fermetures envisagées d’usines Renault: «On a tous un losange dans le coeur»

    FIGAROVOX/HUMEUR - Le président de la République a annoncé un plan de relance du secteur automobile, mais des sites industriels de Renault en France restent menacés. Le journaliste et écrivain Thomas Morales rappelle avec nostalgie la place de cette marque automobile dans l’imaginaire collectif.

  • Renault-Nissan-Mitsubishi vise désormais la rentabilité plutôt que les volumes
    Actualités
    AFP

    Renault-Nissan-Mitsubishi vise désormais la rentabilité plutôt que les volumes

    Les constructeurs automobiles Renault, Nissan et Mitsubishi Motors ont annoncé mercredi qu'ils visaient désormais prioritairement la rentabilité et mettaient fin à la course aux volumes, rompant avec la stratégie de l'ancien patron déchu Carlos Ghosn.

  • L'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi acte la fin de l'ère Carlos Ghosn
    Actualités
    LePoint.fr

    L'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi acte la fin de l'ère Carlos Ghosn

    <p>L'union des constructeurs français et japonais stoppe la course aux volumes décidée par l'ex-patron déchu de Renault et Nissan. Suffisant pour rebondir ?</p>

  • Annecy : Une jeune femme tombée dans le lac depuis un bateau moteur est portée disparue
    Actualités
    20minutes.fr

    Annecy : Une jeune femme tombée dans le lac depuis un bateau moteur est portée disparue

    NOYADE - La victime d’une vingtaine d’années était accompagnée de cinq personnes, à bord d’un bateau de location, lorsqu’elle a chuté dans le lac d’Annecy mardi vers 17h30

  • Voitures électriques, bonus écologique... Les annonces de Macron pour l'industrie automobile
    Entreprise
    La Tribune

    Voitures électriques, bonus écologique... Les annonces de Macron pour l'industrie automobile

    Le président Emmanuel Macron a annoncé mardi 26 mai un vaste plan de soutien à l'industrie automobile, durement touchée par la crise du coronavirus.

  • Une fusion au sein de l'alliance Renault-Nissan n'est pas à l'ordre du jour, selon Senard
    Actualités
    Reuters

    Une fusion au sein de l'alliance Renault-Nissan n'est pas à l'ordre du jour, selon Senard

    "Il n'y a pas de projet de fusion entre nos entreprises. Je pense que cela doit être très clair", a déclaré le dirigeant lors d'une conférence de presse retransmise sur internet.

  • L'alliance Renault-Nissan veut redevenir compétitive, pas de fusion en vue
    Actualités
    Reuters

    L'alliance Renault-Nissan veut redevenir compétitive, pas de fusion en vue

    PARIS/TOKYO (Reuters) - Renault, Nissan et Mitsubishi, ébranlés par trois années noires, ont présenté mercredi une nouvelle stratégie visant à développer et produire en commun la moitié de leurs véhicules afin de redresser la compétitivité de leur alliance, sans envisager toutefois une fusion.Les trois constructeurs, secoués en 2018 par la disgrâce de leur ancien homme fort Carlos Ghosn, ont vu leurs ventes chuter en 2019 à cause d'une dégradation de leurs principaux marchés, puis leurs difficultés s'accroître cette année avec la crise sanitaire liée au coronavirus.

  • Emplois: "Je ne vais pas me prononcer à la place de Renault", dit Borne
    Actualités
    Reuters

    Emplois: "Je ne vais pas me prononcer à la place de Renault", dit Borne

    PARIS (Reuters) - Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, a refusé de commenter mercredi matin les informations du Figaro selon lequel le constructeur automobile Renault s'apprête à supprimer 5."On fait un plan massif d'accompagnement du secteur pour développer la production en France et évidemment, avec des engagements sur l'emploi, d'avoir le maximum de production de véhicules électriques (.

  • La BMW Série 5 s'offre un restylage de mi-carrière
    Actualités
    motor1

    La BMW Série 5 s'offre un restylage de mi-carrière

    Après trois ans et demi de bons et loyaux services, la BMW Série 5 actuelle passe par la case restylage.

  • BMW Série 6 GT - Restylage et passage à la micro-hybridation
    Actualités
    motor1

    BMW Série 6 GT - Restylage et passage à la micro-hybridation

    La berline monospace de BMW se refait une beauté.

  • BMW X2 25e - Hybride rechargeable et léger restylage
    Actualités
    motor1

    BMW X2 25e - Hybride rechargeable et léger restylage

    Le X2 peut désormais rouler en tout électrique, et jusqu'à 135 km/h !

  • Renault : le maire de Maubeuge craint "des conséquences catastrophiques" alors que l'usine pourrait être victime du plan de restructuration
    Actualités
    Franceinfo

    Renault : le maire de Maubeuge craint "des conséquences catastrophiques" alors que l'usine pourrait être victime du plan de restructuration

    Arnaud Decagny craint "des conséquences catastrophiques" pour son arrondissement "qui ne s’en relèvera jamais".

  • Mercedes dévoile sa nouvelle Classe E Coupé
    Actualités
    motor1

    Mercedes dévoile sa nouvelle Classe E Coupé

    La firme étoilée en profite également pour nous dévoiler une version sportive signée Mercedes-AMG.

  • La Mercedes Classe E Cabriolet restylée débarque à temps pour l'été
    Actualités
    motor1

    La Mercedes Classe E Cabriolet restylée débarque à temps pour l'été

    Un restylage en long en large et en travers pour le Cabriolet allemand.

  • Coronavirus : Le plan d’économies de Renault prévoirait 5.000 postes supprimés en France
    Actualités
    20minutes.fr

    Coronavirus : Le plan d’économies de Renault prévoirait 5.000 postes supprimés en France

    AUTOMOBILE - Le constructeur automobile présentera vendredi son plan d’économies de deux milliards d’euros

  • Plan de relance de l'automobile : "C'est le bras de fer qui démarre" menace la CGT qui craint "des plans de licenciements"
    Actualités
    Franceinfo

    Plan de relance de l'automobile : "C'est le bras de fer qui démarre" menace la CGT qui craint "des plans de licenciements"

    "Pour les salariés, aujourd'hui, il n'y a strictement rien du tout", a déploré sur franceinfo Jean-Pierre Mercier, délégué syndical CGT du groupe PSA Peugeot-Citroën.