Autisme : une start-up développe un dépistage via un prélèvement capillaire

Gettyimages.com

Les premiers signes de l’autisme se manifestent chez l’enfant entre 1 et 2 ans généralement. Pourtant, trop d’enfants sont diagnostiqués tardivement entre 3 et 5 ans, assure la revue Santé Magazine. “Ce qui retarde considérablement la prise en charge et la mise en place d’interventions personnalisées”. Mais une nouvelle source d’espoir vient de faire son apparition grâce à la start-up américaine LinusBio. Des chercheurs ont mis au point un tout nouveau test de dépistage de l’autisme qui peut trouver les premiers signes de la maladie sur une simple mèche de cheveux, relaye NBC News. Une petite révolution - pas encore approuvée par les autorités - qui pourrait aider les médecins à anticiper les premiers symptômes de la maladie chez les enfants.

Les troubles du spectre de l’autisme (TSA) résultent d’anomalies du neurodéveloppement, explique l’Inserm. “Ils apparaissent précocement au cours de la petite enfance et persistent à l’âge adulte”, et se caractérisent par des “altérations dans la capacité à établir des interactions sociales et à communiquer, ainsi que par des anomalies comportementales, en particulier une réticence au changement et une tendance à la répétition de comportements ou de discours”.

Pour tenter d’anticiper les premiers symptômes de ce trouble, les chercheurs se sont intéressés aux cheveux, car ils cataloguent les précédentes expositions aux métaux et à d’autres substances. Certains d'entre elles sont associés à l’autisme, d’après les chercheurs, qui se servent d’un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment calculer une moyenne ?
À quoi ressemble la vie du Soleil ? Une incroyable vidéo de la NASA nous le montre !
Un fossile découvert en Chine serait un hybride entre un oiseau et un dinosaure
Des images à couper le souffle de la Lune prises par une sonde sud-coréenne
Une comète bientôt visible à l'oeil nu : une première depuis l'Homme de Néandertal