Des auteurs de BD dont Mathieu Sapin vont couvrir l'élection présidentielle

·3 min de lecture
Mathieu Sapin en 2017 - Joel Saget
Mathieu Sapin en 2017 - Joel Saget

Les journalistes ne seront pas les seuls à couvrir l'élection présidentielle: six dessinateurs de bande dessinée vont suivre au plus près plusieurs candidats et publieront leur "reportage" juste après le second tour.

Carnets de campagne, coédité par Dargaud et le Seuil, est un projet ambitieux par plusieurs aspects: 240 pages, un format très long pour une BD, une parution dans un délai court, le 13 mai, et un "collectif" d'auteurs a priori disparate.

Différentes voix pour un seul récit

Il est emmené par Mathieu Sapin, habitué du genre après avoir suivi deux présidents, François Hollande dans Le Château: une année dans les coulisses de l'Élysée (2015) et Emmanuel Macron dans Comédie française: voyages dans l'antichambre du pouvoir (2020).

"L'originalité c'est d'avoir ces différentes voix qui feront un seul récit: récit concerté, qui avance de manière chronologique, pas la superposition de six récits. En racontant les moments forts", dit-il à l'AFP.

Lui suivra de nouveau le président sortant. De son côté, Lara (le pseudonyme d'un homme, qui dessine dans le Canard enchaîné) collera aux basques de Jean-Luc Mélenchon de La France insoumise. "On est comme les journalistes: on aimerait être dans la loge où le candidat enfile sa veste juste avant de monter sur scène. Mais les places sont chères!"

"L'avantage de dessiner, par rapport à un journaliste qui doit absolument rapporter une image, c'est qu'on peut raconter autrement: pourquoi on a raté un moment décisif, ou notre sidération quand ça dérape", ajoute-t-il.

"Il y a de la méfiance"

C'est le cas de Morgan Navarro, chargé des deux candidats d'extrême droite, Marine Le Pen et Éric Zemmour. Il était présent au meeting de ce dernier début décembre à Villepinte (Seine-Saint-Denis), théâtre de violences.

"Là j'ai vu que je n'étais pas journaliste. BFMTV, ils se sont rués à l'endroit où ça se passait, pour avoir les images. Moi je me suis dit: ouh là... Et je me suis éloigné", témoigne celui qui a signé une fiction sur cette campagne de 2022 avec Cyril Hanouna en candidat (Le Président).

Le contact avec l'entourage de ces deux rivaux est pour le moment difficile à établir: "Il y a de la méfiance. Pour eux, auteur de BD, je dois être du genre Charlie Hebdo, où les politiques ont l'habitude d'être enlaidis".

À gauche, Louison a été affectée à la socialiste Anne Hidalgo, et l'autrice jeunesse Dorothée de Monfreid à l'écologiste Yannick Jadot. La seconde, qui "débarque dans ce monde", s'y sent "très bien accueillie. Je suis allée à Bordeaux où, à la fin de la journée, il donnait une conférence à Sciences Po. J'étais idéalement placée, j'ai pu tout croquer".

Journalistes "fair-play"

"Les journalistes aussi sont fair-play avec nous", d'après Lara. "Surtout si on les dessine!", relève Louison, qui avait évoqué la fin du quinquennat Hollande dans Cher François (2017).

Autre dessinateur à avoir déjà fréquenté le monde politique, Kokopello (Palais Bourbon, 2021) se met dans les pas de Valérie Pécresse (Les Républicains). "On va dessiner l'envers du décor, tout l'écosystème des candidats. J'ai eu de la chance avec la primaire, parce que tous les candidats LR n'étaient pas aussi ouverts qu'elle à cette idée. J'ai un accès large", promet-il.

"Ce qui rassure tout le monde, c'est que ça paraîtra après l'élection", estime Mathieu Sapin.

D'ici là, il y aura des nuits blanches pour boucler le projet: 240 pages coûte que coûte, ce qui obligera sans doute à sacrifier quelques dessins, quelques anecdotes. "La pagination est fixée parce qu'avec la pénurie actuelle, si le papier n'était pas déjà commandé, le livre ne pourrait pas être imprimé", selon l'éditrice de Dargaud, Pauline Mermet.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles