Les Australopithèques auraient vu la gigantesque éruption du trou noir au centre de la Voie lactée

Laurent Sacco, Journaliste

Il y a environ 3,5 millions d'années, des hominines se déplaçaient en Afrique, certains étaient des Australopithecus afarensis comme la célèbre Lucy. Si l’on ne considère plus que cette espèce a été à l’origine du genre Homo, il est possible que ce soit le cas avec le genre Australopithecus. On sait au moins que, à cette époque, il existait des hominines capables de se tenir au moins temporairement debout comme le prouve la découverte de la fameuse piste formée d’empreintes de pas qui a été mise au jour à Laetoli en Tanzanie.

Ce qui est sûr aussi, et rétrospectivement plus étonnant, c’est que certains de ces hominines vont avoir pour descendance aujourd’hui un groupe d’humains de la noosphère de Teilhard de Chardin mené par Andrew Fox du Space Telescope Science Institute (STScI) à Baltimore. Devenus astronomes, ils viennent probablement d’apporter des millions d’années plus tard une réponse à des questions que se posaient peut-être déjà leurs ancêtres en levant la tête vers la voûte céleste de nuit, contemplant une région particulièrement lumineuse de la Voie lactée dans la constellation du Sagittaire. C'est en tout cas à cette hypothèse que l'on est amené si l’on en croit un article publié dans le célèbre Astrophysical Journal et que l’on peut trouver en accès libre sur arXiv.

Il y a environ 3,5 millions d'années - juste un clin d'œil à l'échelle cosmique - une formidable explosion a secoué le centre de notre galaxie. Nos lointains ancêtres hominidés, déjà en marche sur les plaines africaines, l'auraient probablement vue comme le montre cette image d'artiste. © Nasa, ESA, G. Cecil (UNC, Chapel Hill) and J. DePasquale (STScI)

Des bulles de plasma colossales produites par Sgr A*

Ce scénario a déjà été avancé l’année dernière mais il est donc maintenant officiellement publié. Il se base également sur une découverte qui a été faite il y a une décennie avec le satellite Fermi qui observe dans le domaine des rayons gamma. Les observations de cet œil sur orbite de...

> Lire la suite sur Futura