Australie: le vote préférentiel, un système de vote unique pour l’élection présidentielle

·2 min de lecture

Les résultats du premier tour de l’élection présidentielle en France le montrent, dimanche dernier, la logique du vote utile a joué à plein. Mais ce tiraillement, entre le souhait de voter pour le candidat le plus proche de ses convictions, et la décision de donner sa voix à celui ou celle qui a le plus de chances de l’emporter, n’existe pas en Australie. En effet, le pays utilise un système électoral basé sur un procédé quasiment unique au monde : le vote préférentiel.

Avec notre correspondant à Sydney, Grégory Plesse

Devoir choisir entre son candidat de cœur, ou celui de la raison, c’est un dilemme qui ne se pose pas aux électeurs australiens, qui seront appelés aux urnes le 21 mai prochain. Et ce tout simplement parce qu’en Australie, on ne vote pas pour un parti, mais pour tous, et par ordre de préférence.

Si au moment du dépouillement, aucun d’entre eux n’obtient la majorité absolue, celui qui a obtenu le plus faible nombre de voix est éliminé et ses bulletins sont alors transférés vers les autres candidats, en fonction du deuxième choix fait par ses électeurs.

Un processus qui se répète jusqu’à ce que l’un des candidats en lice, en additionnant ses voix aux reports dont il bénéficie, passe la barre des 50%.

Les deux grandes formations politiques de plus en plus boudées

Le système n’empêche pas les partis politiques de passer des accords de préférence et ensuite de recommander à leurs partisans de les suivre, mais au final, ce sont les électeurs qui décident. Or, leur choix numéro un se porte de moins en moins sur les deux grandes formations politiques, la coalition et les travaillistes.

D’ailleurs, lors de la dernière élection, en 2019, 105 des 151 sièges de la chambre des représentants n’ont été attribués qu’après une redistribution des voix selon le système préférentiel. Et pour la prochaine élection, qui se tiendra le 21 mai prochain, ces candidats issus de partis mineurs pourraient créer la surprise. En effet, ils cumulent plus de 32% des intentions de vote dans les derniers sondages, un niveau encore jamais atteint.

À lire: Australie: des affiches anti-Scott Morrison sur les poubelles à l’approche des élections

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles