Australie : le vent provoque la jonction de deux énormes brasiers dans le sud-est

franceinfo avec AFP

Deux gigantesques incendies ont, sous l'effet des vents, fusionné vendredi 10 janvier dans le sud-est de l'Australie en un brasier qui a déjà détruit une superficie 55 fois plus grande que Paris, alors que des milliers de personnes manifestaient pour exiger des actes contre le réchauffement climatique.

"Les conditions sont difficiles aujourd'hui", a expliqué aux journalistes le chef des pompiers dans les zones rurales de Nouvelle-Galles du Sud, Shane Fitzsimmons. "Ce sont les vents chauds et secs qui constituent de nouveau le véritable défi", a-t-il précisé.

Voilà plusieurs jours que les autorités redoutaient l'arrivée aujourd'hui d'une nouvelle vague de chaleur catastrophique dans un pays en proie depuis septembre à une crise catastrophique des feux de forêts. Comme attendu, le mercure a dépassé vendredi les 40 degrés dans les Etats de Victoria et de Nouvelle-Galles du Sud, et l'inquiétude se portait désormais sur un "mégafeu" né vendredi après-midi de la jonction de deux incendies. Ce seul brasier a réduit en cendres une superficie de plus de 6 000 km2, soit plus de 55 fois la taille de Paris.

L'année 2019 a été la plus chaude et la plus sèche en Australie


La catastrophe en cours est aussi écologique. Au terme d'une étude, le professeur (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi