Australie: revenir d'Inde est interdit, ceux qui essayent risquent maintenant la prison

·2 min de lecture

Alors qu'une seconde vague de la pandémie de Covid-19 atteint l'Inde de façon dramatique, le gouvernement australien a décidé de durcir ses mesures contre toute personne en provenance de l'Inde. À partir du 3 mai 2021, quiconque essaiera de rejoindre l'Australie depuis l'Inde s'expose à une amende pouvant aller jusqu’à 66.600 dollars (42.000 euros) ou cinq ans de prison –voire même les deux. Une mesure reconnue comme «drastique» par les membres du gouvernement australien. Au début de la semaine, le gouvernement a décidé d'interdire tous les vols en provenance de l'Inde mais deux joueurs de cricket australiens ont tenté un retour clandestin en passant par le Qatar. Vendredi 30 avril, en réaction à cette histoire, le ministre de la santé australien Greg Hunt a annoncé le renfort des mesures de contrôle aux frontières et déclaré: «Le gouvernement ne prend pas cette décision à la légère mais, il est crucial de préserver l’intégrité de la santé publique australienne et de son système de quarantaine qui ont permis de réduire le nombre de cas de Covid à un niveau acceptable». La mesure sera revue et éventuellement corrigée le 15 mai. Accusé d'être irresponsable vis-à-vis des 9.000 citoyens toujours présents en Inde, le gouvernement s'est exprimé le 1er mai et a parfaitement assumé le caractère «drastique» des décisions prises à partir «des conseils médicaux reçus». En Inde, chaque jour, 350.000 nouveaux cas de Covid-19 sont recensés et 3.000 personnes en décèdent, en partie à cause du manque d'oxygène. Depuis le début de la pandémie, les règles sanitaires australiennes sont très strictes, peut-on lire dans le Guardian. Les autorités ont le droit de demander à un individu le détail de ses cas-contacts, des rapports réguliers sur son état de santé, de limiter ses déplacements à son lieu de... Lire la suite sur Slate.fr.