Australie: la police intervient dans une église qui viole le confinement

·1 min de lecture
Un van de la police à Sydney, en Australie, le 24 septembre 2014 (illustration). - Peter Parks AFP
Un van de la police à Sydney, en Australie, le 24 septembre 2014 (illustration). - Peter Parks AFP

La police australienne est intervenue ce lundi une église de Sydney qui a célébré un service avec 60 personnes dimanche, en violation du confinement imposé pour enrayer l'épidémie de Covid-19.
Informée dimanche par des habitants, la police est intervenue dans le bâtiment et a imposé des amendes de 5000 dollars australiens (3000 euros) et 1000 dollars (600 euros) à une trentaine de fidèles. L'église appartient à Christ Embassy, un groupe religieux basé à Lagos au Nigeria. Il s'agit d'une organisation mondiale dirigée par Chris Oyakhilome, décrit sur son site internet comme pasteur, enseignant, animateur de télévision et auteur à succès.

Des médias australiens ont cité un sermon diffusé dimanche sur Facebook de l'église de Blacktown, dans l'ouest de la région de Sydney.

"Au nom de Jésus nous refusons le confinement de nos villes. Nous déclarons que les confinements sont levés au nom de Jésus".

800 nouveaux cas enregistrés chaque jour

Les vidéos n'étaient pas visibles lundi sur la page Facebook de l'église de Sydney, qui n'a pas répondu aux demandes de réaction. Toute l'agglomération de Sydney est actuellement soumise à un confinement pour contenir la progression de l'épidémie alors que 800 nouveaux cas sont enregistrés chaque jour.
Les habitants ne peuvent quitter leur domicile que pour faire des courses essentielles, faire de l'exercice ou pour des urgences médicales. Le site internet de l'église de Sydney a montré une vidéo du Premier ministre Scott Morrison expliquant en avril 2020 que les églises pouvaient diffuser des services par internet et que les personnes y assistant devaient suivre les règles imposées au travail et les protocoles de distanciation sociale. Mais les règles ont depuis été renforcées pour interdire tous les services en personne.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles