Australie : un plan ambitieux pour faire revivre le tigre de Tasmanie

Le dernier tigre de Tasmanie est mort en 1935 dans un zoo australien. - Credit:NFSA HANDOUT / MAXPPP / EPA/MAXPPP

Le thylacine, ou tigre de Tasmanie, est une espèce éteinte depuis 85 ans. Mais des scientifiques espèrent à nouveau lui donner vie, selon le « Guardian ».

Verra-t-on bientôt des thylacines en Australie ? Ce marsupial, également appelé tigre de Tasmanie, a totalement disparu de la surface du globe il y a maintenant 85 ans. Il ne reste aujourd'hui de cette bête furtive qu'une dizaine de séquences vidéo, muettes et en noir et blanc mais récemment colorisées, qui, mises bout à bout, représentent trois minutes d'images.

Le dernier spécimen connu est mort dans un zoo de Hobart, capitale de la Tasmanie, en Australie, tandis que les autres tigres de l'île avaient été exterminés par la chasse intensive. Selon une équipe de chercheurs qui a publié un rapport en 2017, le tigre de Tasmanie était condamné bien avant que l'homme ne commence à le chasser, car la santé génétique de cet animal australien mystérieux était en piètre état des milliers d'années avant son extinction.

De premiers spécimens d'ici dix ans

C'est avec toutes ces informations que l'université de Melbourne annonce son intention de s'associer à une société de biotechnologie américaine pour mettre au point la restauration génétique de cet animal éteint, un plan qui devrait coûter plusieurs millions de dollars. Selon nos confrères du Guardian, les chercheurs espèrent ainsi pouvoir recréer plusieurs spécimens et les réintroduire en Tasmanie, dans leur habitat naturel.

À LIRE AUSSI Le Musée des Confluences, cabinet de curiosités du XXIe siècle

L'université de Melbourne a déjà reçu un don de 5 millions de dollars (4,9 millions d'euros) pour la création d'un laborat [...]

Lire la suite

VIDÉO - Des diables de Tasmanie en Australie continentale, 3.000 ans après en avoir disparu