Australie: piégée par les inondations, elle arrive à son mariage en hélicoptère

Hugues Garnier
·3 min de lecture
(Photo d'illustration) - AFP
(Photo d'illustration) - AFP

Le Covid n'aura pas eu raison de leur mariage, la météo non plus. Samedi dernier, Kate Fotheringham s'est presque réveillée les pieds dans l'eau le jour où elle devait précisément épouser son fiancé Wayne Bell, à Wingham (Nouvelle-Galles du Sud), en Australie. Une journée qui ne s'est pas excatement passée comme prévue.

De fortes précipitations et de vastes crues sont survenues le long de la côte Est de l'Australie, dans l'État de Nouvelle-Galles du Sud. Des conditions météorologiques exceptionnelles - les inondations ayant dépassé le niveau record de 2013 à hauteur de Port Macquarie selon le bureau de météorologie australien - qui entraînent encore aujourd'hui de nombreuses évacuations.

Le pont amenant à l'église inondé

La maison des parents de Kate, bien qu'épargnée, s'est néanmoins retrouvée encerclée par l'eau qui a bloqué toutes les routes, et notamment le pont qui menait à l'église où Wayne l'attendait.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"J'avais accepté le fait qu'il pleuve et que je doive porter des bottes de pluie, mais j'ignorais que j'allais faire face à une inondation exceptionnelle et une catastrophe naturelle", a confié la jeune femme au Guardian.

Le couple réfléchit alors à l'idée d'évacuer Kate et sa famille pour les faire arriver à temps à la cérémonie. Ils envisagent de faire venir un bateau, puis un wagon de train, mais les deux options sont abandonnées pour des raisons de sécurité.

Leur vient ensuite une idée folle: celle d'une évacuation aérienne. Ils passent plusieurs coups de fils pour tenter de trouver une agence de location d'hélicoptères. Un appel également lancé sur les réseaux sociaux.

50 minutes pour se préparer

C'est finalement une chaîne de télévision locale qui leur a offert le précieux sésame. "Wayne m'a appelée et m'a dit que j'avais 50 minutes pour me préparer", a confié Kate. L'hélicoptère récupère la future mariée et effectue un vol très court - moins de cinq kilomètres - pour finalement se poser dans le parc de la ville.

"Je suis parvenue à l'église et ai épousé l'amour de ma vie! Un hélicoptère d'Affinity à Port Macquarie est venu à mon secours et s'est assuré de notre arrivée sur place. Voilà le pont qui nous séparait de la ville située à cinq minutes en voiture! Quelle journée!", a écrit la jeune australienne sur son compte Twitter.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Si Kate a finalement pu se rendre à son mariage, ce n'est pas le cas de tous les convives et du personnel. Le traiteur, la maquilleuse, et le DJ étaient bloqués de l'autre côté de la rive.

"Qui arrive à son mariage en hélicoptère?"

Heureusement pour eux, la plupart de leurs amis et de leurs familles respectives étaient arrivés la veille en ville. Ils ont finalement pu trouver un traiteur et une coiffeuse, bloqués eux aussi par les inondations.

"Il y avait beaucoup d'émotions, un peu de soulagement que cela se fasse [...] et je me disais un peu aussi que c'était un peu ridicule. Qui arrive à son mariage en hélicoptère?", s'amuse Kate sur Channel 5 News.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La cérémonie a finalement débuté avec seulement quinze minutes de retard sur le programme prévu. La célébration a duré bien plus longtemps que prévu puisque les invités sont également restés en ville dimanche, faute de pouvoir repartir à cause de la météo.

"Cela me semble irréel. Comment est-ce possible? On ne se l'explique pas. Je n'arrive pas à croire que nous y sommes parvenus", a enfin témoigné Kate.

Article original publié sur BFMTV.com