Australie. Une petite femelle wombat désormais orpheline a échappé aux flammes en restant dans son terrier

France 2

Sarah et son mari Gary se sont installés il y a deux ans dans une immense réserve en Nouvelle-Galles du Sud, l’Etat le plus peuplé d’Australie dévasté par les méga-feux. Ils soignent les kangourous, les wallabies et toutes les espèces sauvages. Quand le feu s’est propagé dans la zone le 31 décembre 2019, ils ont dû abandonner leurs protégés, laissant également leur maison, entièrement détruite par les flammes. Au milieu de ce chaos, la jeune femme a trouvé la force de s’occuper de ceux qu’elle appelle ses survivants.

"Ce sont des tablettes nutritives pour qu’ils se nourrissent, le temps que l’herbe pousse de nouveau. Les aider à trouver de la nourriture de substitution est l’un des trucs qu’on peut faire après les incendies. On les aide, quoi. On ne les abandonne pas… jamais. C’est notre but", explique-t-elle au magazine "13h15 le samedi" (replay) en dispersant des petites croquettes sur le sol.

"Je l'adore déjà... Elle aura une belle vie"

Ce jour-là, Gary a trouvé un petit wombat, une famille de mammifères marsupiaux qui vivent dans les forêts montagneuses du pays : "Il était sous un arbre, là-bas. Il a l’air pas trop mal mais a l’air perdu… Je n’ai pas vu sa mère autour. Il est vraiment trop petit pour être sans sa mère", dit-il à sa femme en lui confiant la petite femelle emmaillotée dans un sac confortable.

"A mon avis, elle est restée sous terre, dans un terrier, et c’est comme ça (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi