Australie : une Française victime d'une agression xénophobe

La vidéo a été visionnée des millions de fois sur le site YouTube. Une Française a été victime jeudi 11 novembre d'une agression xénophobe à Melbourne en Australie. Un incident filmé par Mike Nayna, un autre passager, puis posté sur Internet.

Fanny Desaintjores revenait d'une journée à la plage avec ses amies, lorsqu'une d'entre elles se met à fredonner des " chansons populaires françaises joyeuses, pas grossières " dans le bus, raconte-t-elle au journal local, " The Age ". Une passagère lance alors " Aussie, Aussie, Aussie " (surnom des Australiens, ndlr) tandis qu'un homme, particulièrement agacé, se met à insulter la Normande. Il lui ordonne de " parler anglais ou de mourir " avant de menacer de lui couper les seins. Un autre homme avec une poussette prend également à partie la jeune femme : " Putain, je vais te planter là, tout de suite, chienne ". En sortant du bus, il fracasse la vitre à côté de laquelle Fanny est assise. " J'ai réalisé qu'on n'aurait peut-être pas dû chanter dans les transports publics, mais je trouve incroyable qu'ils aient réagi comme ça. Nous aurions pu avoir une conversation et parler calmement au lieu de toutes ces insultes et menaces ", a déclaré Fanny.Silence des autres passagersUne enquête pour " menaces verbales et injures racistes " a été ouverte par la police locale. Les médias australiens ont dénoncé à l'unisson cet incident. Le " Sydney Morning Herald " a notamment condamné le comportement " idiot " des agresseurs. Un journaliste du " Brisbane Times " s'est, de son côté, interrogé sur le silence et la passivité des autres passagers. " C'est une de ces situations où le fait d'intervenir aurait empiré les choses ", a déclaré Mike Nayma, l'homme à l'origine de la vidéo. Le comédien en sait quelque chose... Il aurait tenté de défendre la jeune femme avant (...) Lire la suite sur elle.fr

Burqa : Jamel Debbouze dénonce un débat " xénophobe "
Raciste la mode ?
Scandale raciste : un journaliste dérape en direct
Rokhaya Diallo : " On peut être raciste en ayant de bonnes intentions "

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.