Australie: fermées depuis près de 600 jours, les frontières rouvrent

·3 min de lecture
Les retrouvailles ont été nombreuses à l'aéroport international de Sydney le 1er novembre 2021, alors que les frontières australiennes ont rouvert après près de 600 jours.   - Saeed Khan / AFP
Les retrouvailles ont été nombreuses à l'aéroport international de Sydney le 1er novembre 2021, alors que les frontières australiennes ont rouvert après près de 600 jours. - Saeed Khan / AFP

L'Australie a rouvert ses frontières ce lundi, près de 600 jours après leur fermeture, un événement qui a donné lieu à d'émouvantes scènes de retrouvailles à l'aéroport de Sydney.

Le 20 mars 2020, l'immense-île continent a instauré l'une des fermetures des frontières les plus strictes au monde afin de se protéger de la pandémie de Covid-19. Des dizaines de milliers d'Australiens vivant à l'étranger n'ont pas pu rentrer dans leur pays natal durant 19 mois. Les vols étaient rares et les ressortissants autorisés à rentrer devaient effectuer une coûteuse quarantaine de 14 jours à l'hôtel.

Les deux plus grandes villes du pays, Sydney et Melbourne, ont décidé d'abandonner ces mesures et les Australiens entièrement vaccinés peuvent désormais voyager sans quarantaine.

Une reprise qui "a mis longtemps à arriver"

La compagnie australienne Qantas avait cloué au sol une grande partie de sa flotte et son PDG Alan Joyce s'est réjouit de cette reprise des vols internationaux qui "a mis longtemps à arriver". "C'est merveilleux de voir que les Australiens peuvent retrouver leurs proches après une si longue période de séparation", a-t-il déclaré.

"C'est un grand jour pour l'Australie", a déclaré le Premier ministre Scott Morrison, publiant sur Facebook un message affirmant que le pays était désormais "prêt à décoller!". À l'aéroport de Sydney, lundi à l'aube, les premiers passagers à débarquer ont laissé éclater leur joie, ce qui a donné lieu à de poignantes scènes d'embrassades.

"Cela va être très émouvant"

Julie Choo, de retour du Royaume-Uni, a reconnu avoir retenu ses larmes au moment de l'atterrissage. "Je suis impatiente de toucher la main de ma mère quand je la verrai. J'ai hâte de la tenir dans mes bras", a expliqué cette Australienne rentrée pour voir sa mère hospitalisée. "Cela va être très émouvant".

Pour certains, comme Lucinda Botlero, cette réouverture intervient trop tard. "Je n'ai pas vu ma famille depuis quatre ans, cela fait un an et demi que nous essayons d'entrer", a-t-elle déploré.

"J'éprouve des sentiments mêlés parce que je n'ai pas pu revoir mon père en vie. Il est décédé il y a juste une semaine (...) mais c'est quand même très bien que je puisse assister à son enterrement".

Les résidents étrangers toujours bloqués

Alors que certains débarquaient, d'autres se préparaient à s'envoler pour retrouver leurs proches à l'étranger. Abhi Bajaj, 35 ans, s'est dit "bouleversé" de pouvoir embarquer pour les États-Unis afin de fêter Noël en famille, après deux ans sans les voir. "J'attendais ce jour depuis longtemps", a-t-il déclaré, avant de partir pour Los Angeles.

La fréquence des vols devrait reprendre progressivement même si les passagers à bord des premiers vols était peu nombreux. Plus d'un million de résidents étrangers demeurent bloqués en Australie, dans l'impossibilité de rentrer voir leurs amis ou leurs familles, les mesures d'assouplissement s'appliquant principalement aux citoyens australiens.

Certains États australiens où le taux de vaccination demeure faible resteront quasi-fermés. Une quarantaine obligatoire de 14 jours demeurera en vigueur.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles