Australie : Novak Djokovic obtient un sursis à son expulsion

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Serbe, arrivé mercredi soir à Melbourne dans l'espoir de participer à l'Open d'Australie, a intenté un recours en justice contre l'annulation de son visa . Christopher Tran, un avocat du gouvernement, a déclaré au cours d'une audience jeudi devant un juge que le gouvernement ne prévoyait pas d'expulser le joueur avant une nouvelle audience prévue lundi.

Manifestations de soutien

Au cours d'une première audience jeudi devant un juge de Melbourne, un avocat du gouvernement a indiqué que l'expulsion n'interviendrait pas avant une autre audience prévue lundi. Le juge Anthony Kelly, devant lequel s'est déroulée l'audience de jeudi, a averti que la justice suivrait son cours sans précipitation et sans se laisser influencer par la polémique . "Le cavalier ne se laissera pas mener par sa monture", a-t-il averti.

Une poignée hétéroclite de supporters, des Serbes, agitant des drapeaux, des anti-vaccins ou encore des défenseurs des migrants se sont rassemblés jeudi devant le Park Hotel de Melbourne, une installation controversée utilisée par le gouvernement pour retenir des personnes en situation irrégulière, et où Djokovic est supposé se trouver. Sur place, en début de nuit des fans du joueur ont crié "Liberté pour Djokovic".

21 personnes ont attrapé le Covid dans cet hôtel

Cet hôtel, devant lequel se déroulent régulièrement des manifestations, a mauvaise réputation. Un incendie y a éclaté en décembre, forçant son évacuation. Des personnes retenues se sont plaintes sur les réseaux so...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles