Australie-Danemark au Mondial : à Melbourne, des milliers de fans en feu à 4h du matin

Australian fans celebrate in Melbourne on December 1, 2022, after Australia's victory over Denmark in their Qatar 2022 World Cup Group D football match. (Photo by William WEST / AFP)
WILLIAM WEST / AFP Australian fans celebrate in Melbourne on December 1, 2022, after Australia's victory over Denmark in their Qatar 2022 World Cup Group D football match. (Photo by William WEST / AFP)

COUPE DU MONDE - C’est ce qui fait aussi la magie de la Coupe du monde. Décalage horaire oblige, les matches de certaines nations sont retransmis en direct au beau milieu de la nuit pour certains fans.

Cela a été le cas pour les Australiens, qui ont suivi la rencontre décisive de leur sélection contre le Danemark entre 2 et 4 heures du matin, ce jeudi 1er décembre.

Comme on peut le voir sur les images ci-dessous, cet horaire nocturne est loin d’avoir découragé des milliers d’habitants de Melbourne, qui ont veillé pour suivre le match sur écran géant à Federation Square en centre-ville.

Et ils ont été récompensés par une belle victoire 1-0, dans la liesse générale, synonyme de qualification pour la deuxième fois de leur histoire pour les huitièmes de finale d’un Mondial.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Seulement devancés à la différence de buts par les Bleus, les Australiens défieront en huitième de finale, dès samedi, le premier du groupe C (Argentine, Pologne, Arabie saoudite, Mexique).

L’Australie n’avait connu jusqu’ici qu’une fois le frisson des matches à élimination directe, en 2006. L’aventure s’était alors arrêtée en huitième face aux futurs champions du monde italiens (1-0), sur un penalty dans le temps additionnel de Francesco Totti.

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi