Australie : une cyberattaque russe frappe des dossiers médicaux

Medibank, l'une des principales sociétés privées d'assurance santé d'Australie, a été la cible d'une importante cyberattaque.  - Credit:SAEED KHAN / AFP
Medibank, l'une des principales sociétés privées d'assurance santé d'Australie, a été la cible d'une importante cyberattaque. - Credit:SAEED KHAN / AFP

Des pirates informatiques sont derrière la cyberattaque d'un géant australien de l'assurance maladie, qui a impacté 9,7 millions de clients et anciens clients, dont le Premier ministre, a annoncé vendredi la police australienne. Un « groupe de cybercriminels vaguement affiliés » a mené la cyberattaque depuis la Russie où il est installé, a déclaré Reece Kershaw, un responsable de la police fédérale australienne. Medibank, l'une des principales sociétés privées d'assurance santé du pays, a reconnu cette semaine que des pirates avaient pu accéder aux données personnelles de ses assurés.

Après avoir publié un premier « échantillon » de ces données mercredi, les hackeurs en ont publié un deuxième jeudi sur un forum du dark web, qui ne peut pas être trouvé à l'aide des navigateurs classiques. Ils comportaient des informations particulièrement personnelles sur des centaines de personnes.

À LIRE AUSSILe cyber, clé de la guerre de demain

Les premières données divulguées semblent avoir été sélectionnées pour occasionner un préjudice important, ciblant des personnes traitées pour une addiction à la drogue, des infections sexuellement transmissibles ou des interruptions de grossesse. Les hackeurs ont demandé jeudi une rançon de 10 millions de dollars américains. « Nous pouvons faire une remise […] 1 dollar = 1 client », ont-ils précisé sur ce forum. L'assureur a jusqu'à présent refusé de payer.

Des pirates déjà bien connus

Reece Kershaw a déclaré que la police australienn [...] Lire la suite