Australie: des cas de Covid-19 parmi les aborigènes suscitent l'inquiétude

·2 min de lecture
Membres de la communauté aborigène. (Photo d'illustration) - ANOEK DE GROOT
Membres de la communauté aborigène. (Photo d'illustration) - ANOEK DE GROOT

Les autorités australiennes ont fait part ce mardi de leur "profonde inquiétude" après l'apparition d'une épidémie de Covid-19 au sein de communautés aborigènes qui seraient particulièrement vulnérables au coronavirus. Depuis l'apparition mi-juin à Sydney d'un cas de Covid-19 dû au variant Delta, l'épidémie s'est récemment propagée dans l'Ouest de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud où la plupart des 116 personnes contaminées dans cette région appartiennent à la population aborigène.

La Première ministre de cet Etat, Gladys Berejiklian, a affirmé que cette épidémie est "extrêmement inquiétante" alors que cette région de l'Outback est confinée pour tenter de ralentir les contaminations. Il s'agit de la première épidémie importante au sein de communautés aborigènes géographiquement isolées et qui seraient plus vulnérables au Covid-19.

Cinq équipes dépêchées dès mercredi

Au moins cinq équipes médicales de militaires se rendront dans cette région à compter de mercredi afin de venir en aide aux personnes en charge de la campagne de vaccination, a annoncé le ministre australien de la Santé, Greg Hunt. A peine 15% de la population indigène du pays est entièrement vaccinée. Ce taux est inférieur à 8% dans les régions les plus reculées, selon les autorités. Pourtant, cette partie de la population avait été considérée comme prioritaire pour la vaccination quand les premières doses ont été administrées fin février.

Interrogé sur la lenteur de la vaccination au sein de la communauté aborigène, le gouvernement conservateur a affirmé que certains de ces habitants se sentaient protégés car vivant dans des régions reculées. Ils n'avaient donc pas ressenti le besoin d'être vaccinés. "La situation a désormais changé et c'est pourquoi nous intensifions nos efforts", a déclaré le ministre des Affaires indigènes, Ken Wyatt.

Une stricte politique de quarantaine

Greg Hunt a indiqué que des équipes médicales civiles seront envoyées dans la région pour venir en aide aux hôpitaux, certains faisant face à une pénurie de personnel. Des moyens sont également mis en place pour évacuer par avion des personnes nécessitant des soins intensifs vers d'autres hôpitaux. L'Australie a été félicitée à l'étranger pour sa bonne gestion de la pandémie, mais la fermeture des frontières et une stricte politique de quarantaine pour les voyageurs en provenance d'autres pays n'ont pas permis d'empêcher des contaminations.

Plus de la moitié des 25 millions d'habitants du pays sont actuellement confinés, notamment ceux de Sydney depuis désormais deux mois. Depuis le début de la pandémie, l'Australie a enregistré plus de 39.500 cas de Covid-19 avec près d'un millier de décès.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles