Australie : araignées et serpents envahissent des habitations pour fuir les inondations

·2 min de lecture

Après les feux de forêts fin 2019, l’Australie est désormais en proie à d’importantes inondations depuis une semaine dans la région de Sydney et en Nouvelle-Galles du Sud. Pour fuir la montée des eaux, araignées et serpents se sont rapprochés des habitations, allant jusqu’à envahir des maisons, sous les caméras des riverains. Le 24 mars, le Parc australien des reptiles a mis en garde contre une possible invasion de mygales après les inondations.

Matt Lovenfosse, un habitant de Kinchela Creek, au sud-est de l’Australie, a trouvé la clôture de son jardin recouverte de milliers d’araignées mercredi 23 mars :

Matt Lovenfosse a publié la vidéo sur son profil Facebook le 23 mars 2021. Sur la légende, on peut lire : "Les araignées et les serpents sont maintenant dans le jardin et partout sur la maison".

"Les araignées ont grimpé sur la maison, sur les clôtures, sur tout ce qu’elles pouvaient", a-t-il expliqué au Guardian.

Dans une autre vidéo qu’il a postée sur Facebook la veille, on peut voir une grande étendue d’eau recouverte d’araignées et de criquets géants :

Start McKenzie, propriétaire de la société Sunshine Coast Snake Catchers qui intervient à la demande de particuliers pour attraper des serpents qui se seraient aventurés chez eux, indique sur Facebook avoir été débordé d’appels, au cours des derniers jours. Dans une vidéo publiée le 23 mars, on peut le voir débarrasser une riveraine d’un python de près de trois mètres qui avait trouvé refuge sur sa terrasse :

On entend Start McKenzie commenter au début de la vidéo : "Tout est mouillé, il a plu toute la journée."

Le professeur Dieter Hochuli de l’université de Sidney a expliqué à la BBC que lors des inondations, les animaux qui passent leurs vies cachés dans le sol ne peuvent plus y vivre. Ils essaient alors de s’établir plus en hauteur.

Le sud-est de l’Australie est en proie aux pires inondations que la région ait connues depuis un demi-siècle. Des centaines d‘écoles ont été fermées, alors que 38zones ont été déclarées en état de catastrophe naturelle. Les opérations de nettoyage débutent alors que les eaux ont commencé à se retirer.