Australie : une adolescente retrouvée morte après avoir reniflé du déodorant

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Brooke, 16 ans, est décédée après avoir reniflé du déodorant. (Photo d'illustration : Getty Images) (Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En Australie, une mère de famille alerte sur les dangers de l'inhalation d'aérosols (chroming). Sa fille âgée de 16 ans est décédée dans sa chambre après en avoir fait l'expérience avec un déodorant.

Le 3 février 2022, Anne Ryan découvre sa fille de 16 ans allongée sur le ventre sur le sol de sa chambre, un déodorant dans les mains. La jeune fille de 16 ans serait morte d'une crise cardiaque après avoir inhalé du déodorant à Broken Hill en Australie, rapporte The Sydney Herald Morning.

"C'était une belle fille avec un cœur d'or"

"Je me réveille, je pense à elle, je m’endors et je pense à elle… Chaque jour est un cauchemar, confie Anne Ryan. C'était une belle fille avec un cœur d'or, qui nous manque tellement."

Trois mois après l'incident, la mère de l'adolescente témoigne pour alerter sur les dangers du "chroming" ou "huffing", le fait de renifler des aérosols. Un phénomène qui serait en augmentation chez les jeunes australiens, selon la toxicologue Ingrid Berling.

Anne Ryan demande à ce que les informations sur les drogues et les risques liés à ces inhalations puissent être davantage portés à la connaissance des parents et des enfants dans le cadre scolaire. Elle souhaite également un meilleur étiquetage sur les déodorants pour indiquer clairement les risques.

VIDÉO - Gérard Darmon, ex-dépressif passé par les drogues : "Ma vie partait en cacahuète"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles