Australie. Étudiants étrangers : quelles sont les nouvelles règles ?

·1 min de lecture

Le Premier ministre australien a annoncé que son pays ouvrirait à nouveau ses frontières aux étudiants internationaux dès le mois de décembre. Mais attention, chaque région impose des conditions différentes et parfois draconiennes.

À partir du début du mois de décembre, les frontières australiennes seront à nouveau ouvertes aux étudiants internationaux, explique le Times Higher Education, ce qui “donne l’espoir qu’un grand nombre d’entre eux puissent arriver à temps pour le début de l’année universitaire 2022”. Le Premier ministre, Scott Morrison, a en effet annoncé que les étudiants seraient prioritaires pour les demandes de visa et n’auraient pas à remplir des exemptions de voyage comme les autres étrangers. Il leur suffira de présenter un test Covid négatif datant de trois jours avant leur départ ou d’un schéma vaccinal complet suivant les standards fixés par la Therapeutic Goods Administration.

À lire aussi: Covid-19. Les étudiants étrangers bientôt de retour au Japon et en Australie

Les universités se réjouissent, d’autant plus que les étudiants étrangers contribuent à l’économie nationale à hauteur de 3,1 milliards de dollars australiens (environ 2 milliards d’euros) par an. En tout, 150 000 étudiants internationaux sont déjà en possession de leur visa et attendent dans leur pays de pouvoir venir en Australie.

Les annonces du gouvernement sont pourtant loin de rassurer pleinement le Times Higher Education, qui explique que

les étudiants vont faire face à une foire d’empoigne pour trouver des vols et à l’incertitude sur la capacité des aéroports à valider leur statut vaccinal. Et ceux qui arriveront à surmonter ces épreuves vont être confrontés à tout un fatras de règles régionales, avec certaines autorités locales qui imposent une quarantaine et d’autres qui n’ont pas encore ouvert leurs portes aux voyageurs venant d’autres régions

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles