Il y aurait plus de magma que prévu sous le supervolcan du Yellowstone

Dans la famille des volcans, il existe des géants dont le réveil est souvent synonyme de catastrophe. S’ils sont peu nombreux actuellement, l’histoire et les archives géologiques nous racontent que ces supervolcans sont capables de créer des dommages considérables à l’échelle d’un continent, voire d’affecter le climat global et l’ensemble de la vie sur Terre.

Parmi eux, le volcan du Yellowstone, aux États-Unis. Situé dans le Parc national éponyme, sa découverte ne date que des années 1960. En effet, il ne se présente pas sous la forme classique, avec un édifice volcanique formant une montagne conique aisément reconnaissable. Le supervolcan du Yellowstone se caractérise par une caldeira, une vaste dépression de 45 km de large pour 85 km de long, héritée d’une précédente éruption et de l’effondrement du volcan sur lui-même.

Localisation des super volcans actuels. © Maphobbyist, Wikimedia Commons, CC by-sa 4.0
Localisation des super volcans actuels. © Maphobbyist, Wikimedia Commons, CC by-sa 4.0

Le plus grand réservoir magmatique connu à ce jour

Si la dernière éruption date d’environ 640 000 ans et aurait enseveli la moitié du territoire américain sous une épaisse couche de cendres, le monstre n’est cependant pas éteint. Il n’est qu’assoupi. Car, en profondeur, le système magmatique est bien actif. En témoignent les fumerolles, les geysers et autres manifestations hydrothermales présentes dans le fond de la caldeira. De plus amples investigations ont ainsi révélé la présence d’une chambre magmatique active à relativement faible profondeur. Il s’agirait d’ailleurs du plus imposant corps magmatique connu à ce jour. La quantité de magma présente dans cette chambre magmatique était cependant encore difficile à estimer, tout comme sa distribution au sein du réseau de conduits volcaniques.

Non loin du lac Shoshone, dans le parc de Yellowstone, se trouve l'une des plus importantes concentrations de geysers au monde. © DP, Jake Lowenstern
Non loin du lac Shoshone, dans le parc de Yellowstone, se trouve l'une des plus importantes concentrations de geysers au monde. © DP, Jake Lowenstern

Car les systèmes volcaniques sont complexes. Contrairement aux premiers modèles, qui supposaient que les chambres magmatiques...

> Lire la suite sur Futura