Il y aurait beaucoup plus d'exoterres dans la galaxie qu’on ne le pense

·1 min de lecture

Les astronomes se sont d’abord demandé s’il existait d’autres planètes que celles de notre Système solaire. Puis, ils en ont trouvé. D’abord une. C’était en 1995. Une exoplanète géante. De quoi se demander s’il peut aussi exister des planètes semblables à notre Terre. La réponse est arrivée un peu plus tard. C’est un oui incontestable. En 2017, les astronomes ont même identifié autour de Trappist-1, un système planétaire composé de sept exoplanètes de la taille de la nôtre.

À quoi ressemblent les exoplanètes de Trappist-1 ?

La question suivante est naturellement celle-ci : combien de planètes semblables à notre Terre trouve-t-on dans l’Univers ? Et la réponse apportée aujourd’hui par des chercheurs de la Nasa est : probablement bien plus que ce que certaines de nos méthodes de détection permettent de trouver.

Il y aurait six milliards de planètes semblables à la Terre dans la Voie lactée !

Si les chercheurs en sont aujourd’hui convaincus, c’est parce qu’ils se sont aperçus que plusieurs dizaines d’étoiles identifiées par le télescope spatial Tess — pour Transiting Exoplanet Survey Satellite — comme des étoiles autour desquelles orbitent des planètes sont en réalité des étoiles doubles. Des étoiles doubles qui étaient jusqu’alors vues comme des points lumineux uniques. Tant leurs compagnes se situent à de relativement faibles distances — autour de 100 unités astronomiques, soit 100 fois la distance Terre-Soleil. Il aura fallu, pour les séparer, la résolution élevée des télescopes jumeaux de l’observatoire Gemini, situés pour l’un au Chili, pour l’autre à Hawaï.

C’est grâce aux télescopes jumeaux de l’observatoire Gemini — ici, celui installé à Hawaï — que les chercheurs ont pu identifier de nouvelles étoiles doubles dans celles déjà pointées par la mission Tess pour abriter des exoplanètes. © International Gemini Observatory/NOIRLab/NSF/AURA/J. Chu
C’est grâce aux télescopes jumeaux de l’observatoire Gemini — ici, celui installé à Hawaï — que les chercheurs ont pu identifier de nouvelles étoiles doubles dans celles déjà pointées par la mission Tess pour abriter des exoplanètes. © International Gemini Observatory/NOIRLab/NSF/AURA/J. Chu

Des exoterres cachées dans les systèmes binaires

Les astronomes ont ensuite constaté que la mission Tess n’avait trouvé,...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles