"Je lui aurais infligé la peine de mort", avoue le père d'un djihadiste bosniaque

La Bosnie-Herzégovine rapatrie ses ressortissants soupçonnés d'avoir combattu aux côtés de l'Etat islamique. Une obligation légale estime le gouvernement. Reportage d'Anelise Borges.

View on euronews