"Ils auraient pu me tuer" : la maison de Maeva Ghennam incendiée volontairement, son message alarmant sur le harcèlement et les menaces quotidiennes

Il y a quelques jours, Maeva Ghennam s'était filmée à bout sur les réseaux sociaux. Dans une longue story, la star des Marseillais alors visée par des rumeurs de coucherie avec le rappeur Maes, se disait à bout psychologiquement face au déferlement de haine sur les réseaux. "C'est trop, je n'arrive plus. C'est trop ce que je suis en train de subir sur les réseaux sociaux, gratuitement. (...) Je ne comprends pas comment on peut être aussi méchant, aussi mauvais, comment on peut s'acharner sur des personnes sans être puni. (...) Vous voulez quoi ? Vous voulez que je me tue ? C'est grave ! Vous êtes des vrais malades mentaux" avait déclaré la star de télé-réalité.

Des hommes ont mis le feu chez Maeva Ghennam

Malheureusement pour elle, et alors qu'elle disait penser à tout arrêter, les menaces virtuelles sont devenues réalité dans la vie. Ce week-end, alors qu'elle était sortie avec sa mère, la maison de Maeva Ghennam a été visée par deux hommes qui se sont introduits dans sa propriété et ont mis le feu. Sur Instagram et Snapchat, la star des Marseillais a expliqué qu'elle recevait des menaces depuis quelques jours, chose qu'elle n'avait d'abord pas prise au sérieux.

Évoquant le harcèlement subi par Magali Berdah, Maeva confie qu'elle n'avait pas déposé plainte. "Je ne pensais pas que c'était sérieux à ce point-là. Et puis cette nuit deux hommes se sont introduits chez moi, dans mon...

Lire la suite


À lire aussi

"Il dit qu'il va égorger mon mari" et "tuer mes enfants" : Jazz et Laurent menacés par un ancien proche, ils vivent dans la terreur permanente
Magali Berdah victime de harcèlement et menaces : treize personnes arrêtées, un procès déjà prévu
"Plus je montre de peau, plus je perds de la santé mentale" : Maghla victime de montages porno et menaces, sa nouvelle alerte sur le quotidien des streameuses