"On aura bientôt des vaccins à ARN messager anti-cancer", affirme un chercheur

Après le Covid-19, l’ARN messager pourra-t-il vaincre le cancer ? "Oui, c’est une révolution entamée il y a vingt ans", a expliqué, vendredi 16 avril, Steve Pascolo, chercheur à l’hôpital universitaire de Zurich (Suisse), dans l’émission "L’info s’éclaire" sur franceinfo canal 27."Il y a des obstacles qu’il faut continuer à améliorer, mais maintenant les vaccins à ARN messager anti-cancer sont combinés avec d’autres thérapies et ça donne des résultats excellents." Steve Pascolo, chercheur à l’hôpital universitaire de Zurich à franceinfoSelon Steve Pascolo, "on aura bientôt des vaccins à ARN messager anti-cancer approuvés, à utiliser en combinaison avec d’autres thérapies". "Il y a aussi beaucoup d’autres utilisations de l’ARN messager synthétique pour des maladies coronariennes, contre la mucoviscidose, des maladies de peau, pour des maladies génétiques. Il y a un spectre immense de possibilités (...) Tout ça est en train d’être développé et s’accélère", a-t-il ajouté.