Aurélie Vaquier : son compagnon suspecté dans la disparition tragique de Magalie Part

·1 min de lecture

Quand une enquête permet d'en réouvrir une autre, vieille de 20 ans. Portée disparue depuis près de trois mois, le corps sans vie d'Aurélie Vaquier a finalement été retrouvé enseveli sous une dalle de béton de son domicile, le 7 avril dernier. Un véritable choc pour les proches de la jeune femme qui nourrissaient encore l'espoir de la retrouver saine et sauve, tandis que son compagnon lui, est considéré comme le suspect numéro 1 dans cette affaire. Si le trentenaire conteste toute responsabilité dans la mort de sa compagne, sans toutefois pouvoir expliquer pourquoi son corps a été retrouvé à leur domicile, les enquêteurs eux en ont profité pour réouvrir une affaire classée : celle de la mort de Magalie Part.

Le 27 mars 2001, le corps de la jeune femme à l'époque âgée de 19 ans était retrouvé partiellement dénudé et largement carbonisé sur le bord d'un chemin de campagne de Vulbens, au pied du Vuache, à plus de 20 km de son domicile. C'est son mari qui avait signalé sa disparition la veille aux alentours de 20 heures, alors qu'elle était partie acheter des cigarettes à Ferney-Voltaire et qu'il avait découvert qu'elle ne s'était pas rendue à son travail ce jour-là. L'autopsie avait révélé que la jeune femme avait été battue, et comptait pas moins de 12 fractures. Son corps lui, avait été transporté jusqu'au bord de la route avant d'être brûlé alors que Magalie Part était déjà morte.

Des points communs entre Magalie Part et le compagnon

(...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Un enfant de 4 ans achète près d'un millier de glaces via le compte Amazon de sa mère
Michel Fourniret : le tueur en série est mort
Réduit à l'esclavage par sa soeur, un homme de 40 kilos au corps supplicié révèle son calvaire
La fête d'anniversaire avait bien commencé, puis a tourné au massacre
Nordahl Lelandais : ce lien très particulier à ses chiens qui en dit plus qu'il n'y paraît

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles