Aurélie Jean – Tech : attirer les femmes, c’est bien, les retenir, c’est mieux !

·1 min de lecture
Au risque d’étonner les recruteurs, il existe des femmes ingénieures et scientifiques, en recherche d’un nouvel emploi, qui sont sensibles à la politique concrète de diversité menée par les entreprises. (photo d'illustration)
Au risque d’étonner les recruteurs, il existe des femmes ingénieures et scientifiques, en recherche d’un nouvel emploi, qui sont sensibles à la politique concrète de diversité menée par les entreprises. (photo d'illustration)

Françoise Brougher, ingénieure française installée à San Francisco aux États-Unis, a fait couler beaucoup d'encre de l'autre côté de l'Atlantique. Et pour cause, elle vient de se voir attribuer la plus grosse indemnité pour acte de discrimination basée sur le genre de son ancien employeur Pinterest, un réseau social de partage de photos. Une somme de 22,5 millions de dollars pour être précis. Cette affaire qui s'ajoute à d'autres tristes histoires de discrimination révélées ces dernières années, dont celle de Susan Fowler chez Uber en 2017, devrait faire jurisprudence. Mais cela soulève un sujet encore trop peu évoqué : la rétention des femmes dans les milieux scientifique et technologique. Car attirer les femmes, c'est bien, mais les retenir, c'est encore mieux !

Indicateur de rétention

Pour attirer les femmes dans le milieu technologique, les entreprises n'hésitent pas à communiquer : discussions scientifiques dans les lycées, financement d'associations étudiantes, ou encore campagnes médiatiques sur les métiers scientifiques et techniques. Des efforts sont nécessaires et louables. Ces mêmes entreprises partagent, régulièrement, dans la presse le taux de femmes occupant des postes techniques en leur sein ainsi que l'évolution du nombre d'ingénieures qu'elles recrutent. Seulement voilà, un indicateur, et pas un des moindres, manque à l'appel : celui de la rétention. Il permettrait de mieux appréhender l'atmosphère d'une entreprise ainsi que les opportunités [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles