Aurélie Jean – Savoir déchiffrer les courbes du Covid-19

Par Aurélie Jean
·1 min de lecture
Conférence de presse du ministre de la Santé, Olivier Véran, le 10 décembre 2020, à Paris. Pas d'anticipation possible de l'évolution de l'épidémie sans une bonne lecture des données.
Conférence de presse du ministre de la Santé, Olivier Véran, le 10 décembre 2020, à Paris. Pas d'anticipation possible de l'évolution de l'épidémie sans une bonne lecture des données.

Voilà un dérapage journalistique dont on aimerait se passer en temps de pandémie. Sur la chaîne LCI, la scientifique Catherine Hill reprend en direct, avec une certaine impatience et à raison, un journaliste sur son interprétation des courbes montrant l'évolution du nombre de cas de Covid-19 en fonction du temps. Ces courbes, présentées et commentées depuis presque un an sur tous les médias, doivent être analysées avec méthode, rigueur et une certaine humilité. Persistant à défendre son infographie, le journaliste réalise une sorte de dérapage en omettant la moyenne glissante, pourtant fondamentale dans l'analyse des séries temporelles. L'occasion de revenir sur une question importante : comment lire les courbes de Covid-19 ?

L'outil CovidTracker développé par Guillaume Rozier et dont le code est en accès libre permet, entre autres, de visualiser en fonction du temps le nombre de cas de Covid détectés et le nombre de lits en réanimation occupés, ou encore le taux d'incidence par région (nombre de cas sur une période donnée). Plus généralement, les séries temporelles décrivent des évolutions en fonction du temps de grandeurs telles que le prix d'une action en Bourse, la température dans une ville, le nombre de livres vendus, le nombre de naissances, et bien plus encore. Ces courbes permettent de suivre les évolutions, mais aussi, et surtout, d'anticiper les prochains changements. Comprendre comment lire et traduire ces courbes est fondamental pour en capture [...] Lire la suite