Aurélie Jean – La confiance entre une machine et un humain n’existe pas !

·1 min de lecture
Un assistant vocal qui vous salue tous les matins peut déclencher une certaine empathie. (Illustration)
Un assistant vocal qui vous salue tous les matins peut déclencher une certaine empathie. (Illustration)

J?ai manqué de tomber de ma chaise en lisant cet article de 2019 du forum économique mondial qui refait surface aujourd?hui auprès de la communauté scientifique. L?autrice propose l?idée d?un contrat de confiance entre les machines et les humains pour assurer une harmonie relationnelle et éthique dans un monde toujours plus algorithmisé et robotisé. Alors qu?on s?accorde sur le constat d?une présence toujours plus envahissante de ces outils dans nos vies, nous sommes apparemment divisés sur les solutions à apporter pour garder le contrôle. L?autrice a mal orienté la solution, faisant de la Machine un acteur comme un autre, alors que seuls les humains, dont les concepteurs et les utilisateurs ont des droits et des responsabilités. Il faut le répéter, la confiance entre une machine et un humain n?existe pas !

Pour comprendre un tel positionnement, il faut relire les contributions de la professeure en éthique de l?intelligence artificielle, Joanna Bryson. Elle insiste sur l?impossibilité de faire confiance à une machine, car ce sentiment n?existe qu?entre individus équipés d?une conscience. La Machine est un outil ne possédant aucune personnalité juridique, physique ou morale. En cela, elle ne peut avoir aucun engagement envers l?humain qui l?utilise ou avec laquelle il interagit. Joanna Bryson va jusqu?à condamner fermement l?usage du mot confiance dans un tel contexte. Force est de reconnaître que l?idée même de contrat entre la Machine et les mortels que no [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles