Aurélie Chaigneau, Le Combat des régions (M6) : "La mayonnaise a très bien pris avec Gilles Goujon et Norbert Tarayre"

Teddy ATTIA/M6

Pourquoi avoir accepté cette mission?

Aurélie Chaigneau : J’ai adoré cette idée de cuisine régionale. Ces chefs qui viennent de toute la France pour mieux faire connaître leur culture à travers leur cuisine, les produits de chez eux et leurs plats traditionnels, j’ai trouvé cela très novateur.

Et comment s’est passée votre collaboration avec Gilles Goujon et Norbert Tarayre ?

La mayonnaise a très bien pris entre nous ! Gilles Goujon est le "garant technique" du concours. Norbert, lui, a baroudé à travers la France. Moi, je mets les pieds sous la table, c’est beaucoup plus facile ! (Rires) Je me mets à la place d’un client au restaurant, comme je le fais dans mon quotidien de critique.

À lire également

Norbert Tarayre, Le combat des régions (M6) : "Il y a quelque chose que je n’avais pas prévu..."

Qu’attendez-vous des candidats qui vont présenter des plats typiques de leur région ?

De l’émotion. C’est mon premier baromètre pour un plat que je connais très bien. Si je ressens quelque chose de fort lorsque je le goûte, c’est gagné.

Comment un chef doit-il s’y prendre pour transmettre des émotions à travers un plat ?

Cela vient d’abord de sa personna...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles