"Aujourd’hui je me sens plus sereine" : Charlène de Monaco sort du silence après sa longue maladie

La princesse se confie sur son état de santé dans une interview accordée à Nice Matin. Il s'agit de sa première prise de parole publique depuis qu'elle s'est retirée de Monaco pour raisons de santé.

Absente pendant de longs mois de la Principauté de Monaco pour des raisons de santé, Charlène de Monaco est revenue sur le devant de la scène en mars dernier. Après plusieurs apparitions publiques, la princesse a accordé à Nice Matin sa première interview depuis plusieurs années.

L'occasion pour elle d'apporter des nouvelles rassurantes sur son état de santé, bien qu'il soit encore "fragile", précise-t-elle :

"À mon retour en Principauté, j’ai concentré toute mon énergie sur mes enfants, mon mari et ma santé car ils sont ma priorité. Mon état de santé est encore fragile et je ne veux pas aller trop vite. Le chemin a été long, difficile et si douloureux. Aujourd’hui je me sens plus sereine."

"La moindre faiblesse est relayée"

Sa si longue absence a suscité beaucoup de rumeurs, notamment sur son mariage. Elle les trouve "regrettables", et indique que le prince Albert II "a tout fait pour me protéger et protéger nos enfants" :

"Comme tout un chacun, nous sommes des êtres humains et comme tout être humain nous avons des émotions, des fragilités, seulement notre famille est médiatiquement exposée et la moindre faiblesse est relayée."

Charlène a aussi évoqué sa première sortie officielle avec sa fille Gabriella mardi à la Fashion Week : "Cette sortie mode mère/fille pour les Monte-Carlo Fashion Awards m’a ravie et pour la première fois nous sommes montées sur scène ensemble. Elle n’était pas du tout nerveuse, plutôt amusée et elle aurait même pu faire le show sur scène !"

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - La Minute de Charlène de Monaco

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles