Augmentation des tarifs du gaz : "C'est un restaurant en moins pour la famille"

·1 min de lecture

La Commission de régulation de l'énergie a annoncé une hausse de 12,6% des tarifs réglementés du gaz dès vendredi 1er octobre, alors que plusieurs hausses de tarifs dans l'énergie ont déjà été observées ces derniers mois. Une mesure qui va être appliquée à environ trois millions de foyers en France, forcés de revoir leur mode de consommation. C'est notamment le cas de cette famille de Rueil-Malmaison, dans les Hauts-de-Seine, qu'Europe 1 a rencontré. 

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

"Ici on a une chaudière au gaz". Dans ce foyer, c'est gaz pour se chauffer et gaz pour l'eau chaude. Chez Laurent, Fabienne et leurs trois enfants, la facture s'alourdit depuis plusieurs mois et le couple redoute celle de l'hiver prochain. "On paie 108 euros par mois", explique la mère de famille. "Si je calcule avec les 12% supplémentaires, ça nous fait 121 euros, donc une différence de 14 euros", reprend le père. Un total de 168 euros supplémentaire par an à sortir pour la famille, soit autant de dépenses en moins pour les loisirs, par exemple.

Des ajustements au quotidien

"Ça fait une belle somme. C'est un restaurant en moins pour la famille", constate Fabienne. De son côté Laurent espère une augmentation de son salaire de 12% cette année, mais a peu d'espoir. Pas question pour autant d'abandonner le gaz pour une autre alternative. Les nombreux travaux à entreprendre feraient là-aussi grimper de trop la facture. 

LIRE AUSSI - Prix du gaz : les augmentation...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles