Audrey Pulvar a trouvé la manifestation policière « assez glaçante »

·1 min de lecture
Audrey Pulvar a jugé « assez glaçante » la manifestation des policiers, accompagnés de Gérald Darmanin, devant l'Assemblée nationale.

Audrey Pulvar n'a pas apprécié que Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, se tienne aux côtés des policiers devant l'Assemblée nationale mercredi.

Gérald Darmanin a participé mercredi au rassemblement de policiers devant l'Assemblée nationale. Audrey Pulvar, elle, n'y était pas, car elle trouvait la mobilisation « assez glaçante », justement par rapport à la présence du ministre de l'Intérieur. « La colère des policiers est légitime, mais qu'elle s'exprime de cette façon devant l'Assemblée nationale avec un ministre de l'Intérieur (?) pour faire pression sur son collègue de la Justice, je trouve cela extrêmement inquiétant et je ne souhaitais pas y participer », a déclaré l'adjointe d'Anne Hidalgo sur France Info.

De nombreux élus LR et RN avaient participé à cette manifestation. La maire PS de Paris Anne Hidalgo, le premier secrétaire du PS Olivier Faure, le candidat PCF à l'élection présidentielle Fabien Roussel, l'eurodéputé ELV Yannick Jadot et d'autres élus de gauche y étaient également présents, à l'inverse notamment du dirigeant de LFI Jean-Luc Mélenchon qui avait qualifié le rassemblement de « factieux ». Le sujet ravive depuis mercredi les divisions à gauche.

Audrey Pulvar pointe du doigt « une manifestation soutenue par l'extrême droite »

Une manifestation « soutenue par l'extrême droite, à laquelle participe un ministre de l'Intérieur, qui marche sur l'Assemblée nationale pour faire pression sur les députés en train d'examiner un texte de loi concernant la justice, c'est une image qui pour moi était assez glaçante », a ainsi expliqué samedi Audrey Pulvar. « Évidemment, je soutiens les policie [...] 

Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :