Audrey Fleurot : Une grande pause dans sa carrière, elle explique sa décision

Il est grand temps de prendre quelques mois pour souffler un bon coup. Si elle semble perpétuellement être de bonne humeur, Audrey Fleurot n'en est pas moins légèrement surmenée. Le jeudi 26 mai 2022, la comédienne de 44 ans est de retour sur le petit écran dans la deuxième saison de la série HPI. Mais on ne peut pas dire que, ce petit écran, elle l'avait quitté. Omniprésente à la télévision, l'héroïne du programme de TF1 enchaîne les projets sans jamais s'accorder de pause.

Voilà qui explique la décision d'Audrey Fleurot, qui va s'éloigner des caméras avant de reprendre du service. "Je n'ai rien prévu de particulier, explique-t-elle, avec soulagement, dans les colonnes du magazine Nous Deux. Je n'étais pas rentrée chez moi depuis deux ans et demi ! J'ai enchaîné les tournages de HPI, Les Combattantes, Esprit d'hiver, puis la deuxième saison de HPI. J'étais fatiguée et ma famille me manquait. Je prends donc du temps pour me reposer avant de recommencer les tournages en juillet pour la saison 3 de HPI."

HPI renouvelé pour une saison 3 !

En couple avec Djibril Glissant - qui a d'ailleurs réalisé deux épisodes de la nouvelle saison de HPI ! -, Audrey Fleurot est maman d'un petit garçon de 6 ans prénommé Lou. L'actrice va donc profiter de son mari et de son fils... puis retournera, en forme, sur les plateaux de tournage. La série HPI a effectivement été renouvelée, d'ores et...

Lire la suite


À lire aussi

"Cela a été douloureux" : Sabrina Ouazani revient sur la pire décision prise pour sa carrière
La handballeuse Amandine Tissier, atteinte par la sclérose en plaques, a pris une lourde décision pour sa carrière
"Mère louve", Marine Le Pen explique sa décision inflexible pour ses 3 enfants, Jehanne, Louis et Mathilde

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles