Audrey Fleurot énervée : ce qualificatif sur son physique qu'elle n'apprécie pas

·1 min de lecture

Depuis plusieurs semaines, une série fait un absolu carton sur TF1 tous les jeudis : HPI. La nouvelle série policière de TF1 fait régulièrement des pics d'audience au-dessus des dix millions de téléspectateurs. La présence d'Audrey Fleurot à l'affiche ne doit pas être étrangère à ce succès. Depuis une quinzaine d'années, la compagne de Djibril Glissant s'installe comme les comédiennes qui comptent, notamment à la télévision, où elle s'est démarquée dans plusieurs séries à succès.

Concernant HPI, Audrey Fleurot estime qu'une partie du mérite lui revient, certainement à juste titre, aussi parce qu'elle a eu "beaucoup de place pour l’impro, l’humour, les dialogues", soulignait-elle à La Voix du Nord. "Si vous l'écoutez, elle a tout fait. On ne sait même pas à quoi on a servi ni ce qu'on a foutu pendant deux ans", avait grincé, en réponse, le scénariste de la série Nicolas Jean. Quoi qu'il en soit, cela n'enlève rien au talent de comédienne d'Audrey Fleurot.

Et, surtout, ne la renvoyez pas seulement à son physique. "Au cinéma, j’ai fait quasiment que des comédies ! Je ne me sens pas concernée par l’idée de casser une image de "femme fatale" et il y a peu de choses qui m’énervent plus que cette expression", prévient-elle dans les colonnes du Parisien.

Selon elle, l'image de femme fatale qu'on tente parfois de lui accoler est une construction plutôt que liée à sa carrière. "Elle ne correspond ni à Hortense Larcher dans le Village français ni à Joséphine Karlsson dans Engrenages, insiste-t-elle. (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTOS Kylie Jenner pose en maillot rikiki et offre une vue plongeante sur ses fesses
Meghan Markle proche du suicide : ce qui l'a empêchée de mettre fin à ses jours
Commandant Cousteau : sa petite-fille fait de rares confidences sur la guerre d'héritage avec Francine, sa dernière épouse
VIDEO Jean-Edouard Lipa a été victime de menaces de mort après son premier passage dans TPMP
Prince Harry « totalement négligé » : cette décision des membres de la famille royale qu'il n'a toujours pas digérée