Audrey Crespo-Mara : ce qui a changé pour la journaliste depuis la crise

Audrey Crespo-Mara fait partie de ceux qui, malgré l'épidémie de coronavirus, continuent d'aller au travail. En se rendant au bureau tous les matins, la journaliste de LCI est consciente qu'elle s'expose à un risque : "Dès qu’on sort de chez soi, on prend un risque Se confiner, c’est gagner. C’est ce que chacun d’entre nous doit comprendre, et vite. En allant informer les gens, oui, on prend un risque, mais on essaie de le limiter autant que possible", a-t-elle déclaré au cours d'une interview accordée à nos confrères de TV Magazine, parue le 23 mars. En plus de respecter les gestes barrières avec les différents chroniqueurs présents en plateau, Audrey Crespo-Mara a dû faire face à quelques changements en coulisses. En raison de la crise liée au Covid-19, l'épouse de Thierry Ardisson n'a plus de maquilleuse et de coiffeur à son service. Elle doit donc se débrouiller seule : "C’est fini! On se débrouille. Les maquilleuses et le coiffeur étaient trop au contact, de trop de monde. Il valait mieux arrêter de leur faire prendre ces risques. Avant de nous quitter, ils nous ont appris, tant bien que mal, à faire tout ça tout seuls. On les regrette déjà (rires)", a-t-elle confié à nos confrères.

Comme de nombreuses réactions, la direction de LCI, qui entend "préserver ses équipes", a prévu un "roulement" de ses journalistes. Ainsi, Audrey Crespo-Mara sera prochainement remplacée par Christophe Beaugrand, qui officiait jusqu'ici en tant que simple chroniqueur dans son émission matinale

Retrouvez cet article sur GALA

Virginie Efira en couple avec Niels Schneider : pourquoi "c’est une force inouïe" pour elle
Olivier Véran : sa compagne Coralie Dubost face au sexisme, elle ne se laisse pas faire
Patrick Sébastien amusé par sa ressemblance avec Didier Raoult : ce challenge qu’il se fixe
« Christophe Castaner est un minable menteur » : Jean-Luc Mélenchon change brutalement d’avis sur le ministre
PHOTOS - Découvrez la "T Factory" de Tod's : une collaboration avec la créatrice japonaise Mame Kurogouchi