Audiences radio, les stars des matins : Sonia Devillers cartonne, Julien Courbet en baisse, Philippe Vandel s'enfonce

France Inter : Sonia Devillers se paye Laurence Ferrari et son arrivée sur Europe 1 - France Inter
France Inter : Sonia Devillers se paye Laurence Ferrari et son arrivée sur Europe 1 - France Inter

Découvrez les chiffres de Sonia Devillers, Julien Courbet, Alain Marschall, Olivier Truchot, Philippe Vandel, Julia Vignali et les autres stars des matins de novembre à décembre 2022.

Après le match des matinales, place à l'autre carrefour stratégique des stations de radio : le 9h/12h. Après une rentrée 2022 marquée par le succès de France Inter et RTL et la douche froide d'Europe 1, Sonia Devillers, Julien Courbet, Alain Marschall et Olivier Truchot ont-ils poursuivi leur percée ? Philippe Vandel et Julia Vignali ont-ils limité la casse sur la radio bleue ? Voici tous les résultats en quart d'heure moyen (le critère traditionnellement utilisé par puremedias.com) sur la période novembre-décembre 2022.

France Inter s'envole

A 9h, Sonia Devillers reste largement leader. De 9h à 9h30, son "invité de 9h10" est écoute par 1,50 million d'auditeurs, soit 121.000 curieux de plus sur un an pour la case et 177.000 de plus sur une vague. A 9h30, "Totemic" orchestré par Rebecca Manzoni attire 1,12 million de curieux, soit 70.000 auditeurs de plus que le créneau horaire il y a douze mois. "Grand bien vous fasse" d'Ali Rebeihi, à 10h, séduit 911.000 auditeurs, soit 31.000 de plus qu'il y a un an et surtout 136.000 de plus sur un vague. La matinée d'Inter se referme avec "La bande originale" de Nagui. Avec 986.000 auditeurs, l'émission convainc 25.000 curieux supplémentaires sur un an.

Du côté de RTL, les nouvelles sont moins bonnes. De 9h à 12h, "Ca peut vous arriver" animé par...

Lire la suite


À lire aussi

"On m'appelait Yanis la pute" : Le témoignage émouvant de Yanis Marshall victime d'homophobie
"Ne pas créer du clash gratuit" : Karim Rissouli détaille les contours de sa nouvelle émission sur France 5
"Ça me saoule de voir des gars qui sont nuls à chier" : Squeezie dézingue Thierry Ardisson