Audiences d’Europe 1 : la chute continue

Libération.fr

Le gérant du groupe, Arnaud Lagardère, a décidé jeudi de remplacer lui-même Denis Olivennes à la tête de la radio, le temps de constituer une nouvelle équipe.

La profonde crise d’identité d’Europe 1 se poursuit. Déboussolée par d’incessants changements d’animateurs et d’émissions, la station du groupe Lagardère est tombée à 7,7 % d’audience cumulée au premier trimestre 2016, soit une chute de 0,6 point sur un an et de 0,4 point depuis la rentrée. Selon des chiffres publiés jeudi par Médiamétrie, elle ne compte plus que 4,1 millions d’auditeurs quotidiens en semaine. Europe 1 se trouve loin de son niveau de janvier-mars 2014, quand à 9,3% elle avait France Inter en ligne de mire. Face à l’urgence, le gérant du groupe Lagardère, Arnaud Lagardère, a annoncé au Monde reprendre lui-même la présidence de la radio, passée dans le rouge au niveau financier, «jusqu’au moment où elle sera redressée dans son audience et ses comptes». Un désaveu pour le titulaire du poste, Denis Olivennes, qui reste toutefois patron de la branche médias du groupe mais s’avère très fragilisé. Arnaud Lagardère promet de nommer rapidement une nouvelle équipe, avec «un directeur qui incarne la station, qui y soit matin, midi et soir, et la nuit s’il le faut, probablement un professionnel de la radio qui ait ce métier au fond de lui». Une façon d’admettre que ce n’était pas le cas jusqu’à présent.

France Info et RMC en hausse

L’ex-radio dominante des années 70 est nettement devancée par ses deux concurrentes directes, France Info et RMC. Avec 8,4 % d’audience (4,5 millions d’auditeurs), la chaîne d’info de Radio France signe sa meilleure vague hivernale depuis 2012. RMC suit, avec 7,9 % (4,3 millions d’auditeurs). La station codétenue par NextRadioTV et SFR (aussi propriétaire de Libération) gagne 460 000 auditeurs sur un an. Elle a eu le nez creux en début de saison en mettant le paquet sur la politique et les viriles opinions des «grandes gueules» jalonnant sa grille. «Le modèle éditorial de RMC (...) Lire la suite sur Liberation.fr

Radio «Il est rare de rencontrer des auditeurs éclectiques»
GM&S : «Depuis trente ans, cette entreprise a été dépecée»
Batave ou slovaque, la voiture volante s’affiche à Monaco
Feu vert au parc éolien au large de la baie de Saint-Brieuc
Dépakine: 2.000 à 4.000 cas de malformations majeures

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages