Audi : le patron sceptique face aux hybrides rechargeables

Audi : le patron sceptique face aux hybrides rechargeables
![CDATA[]]

L’industrie automobile connaît un des plus grands bouleversements de son histoire depuis quelques années avec la transition énergétique. L’électrification totale ou partielle des véhicules est la solution la plus commune adaptée par les constructeurs automobiles pour diminuer les émissions de CO2. D'autres marques développent aussi des véhicules à hydrogène. Mais pour le patron d’Audi, il n’y a qu’une de ces trois solutions qui est à privilégier : le 100% électrique.

Pas l’hydrogène

Lors d’un sommet économique, Markus Duesmann s’est exprimé sur l’hydrogène vert en expliquant que : "Si nous utilisons l'hydrogène vert comme vecteur énergétique pour nos véhicules, cette quantité ne sera pas disponible pour la décarbonation dans d'autres domaines, comme la sidérurgie." L’hydrogène anime toujours les débats mais, en matière de transports, de plus en plus d’experts le destinent plutôt aux camions ou aux bateaux qu’aux voitures.

Pas l’hybride rechargeable

Pour Markus Duesmann, les voitures hybrides rechargeables ne constituent pas non plus la panacée et le grand patron s’est même montré favorable à la suppression progressive, à la fin de cette année, de l'incitation à l'achat de véhicules hybrides rechargeables. Il soutient ainsi la décision du ministre allemand de l’Économie. Le grand patron d’Audi va même plus loin en demandant que l’on arrête de réduire les prix des carburants avec des mesures politiques, car cela ne soutient...Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles