Aude Lemonsu : « la ville manque d’espaces verts et piège la chaleur rayonnée par les bâtiments dans les rues »

·2 min de lecture

Aude Lemonsu, chercheuse du CNRS au Centre national de recherches météorologiques, étudie comment adapter les villes au changement climatique.

On sait, on sent qu’il fait plus chaud en ville que dans l’environnement naturel aux alentours... Pourquoi ?

Aude Lemonsu : On appelle cela le phénomène d’îlot de chaleur urbain. Il a été mesuré pour la première fois à Londres au XIXe siècle. Les chercheurs l’étudient depuis les années 1970 mais ce n’est devenu une préoccupation majeure pour les pouvoirs publics français que depuis la canicule de 2003 et ses 20.000 morts. Ce phénomène devient récurrent avec le réchauffement climatique. Les écarts de température, surtout la nuit, sont d’environ 4 °C entre Paris et sa grande couronne dans des conditions estivales normales. En période de canicule, ils atteignent 8 à 10 °C. Même des villes petites ou moyennes connaissent des écarts de 3 à 4 °C.

Pourquoi de tels écarts de température entre villes et campagnes ?

Aude Lemonsu : Les causes sont multiples : les matériaux et toutes les infrastructures urbaines stockent la chaleur et la restituent la nuit, les bâtiments bloquent la circulation de l'air, la climatisation rejette la chaleur dans la rue, causes auxquelles s’ajoutent la circulation automobile, l'industrie, etc. L'effet se fait sentir surtout la nuit, où l’air est brassé jusqu’à une altitude cinq fois moindre qu’en plein jour.

Les mini-forêts, une solution au réchauffement climatique ?

La campagne se rafraîchit grâce à sa végétation, mais pas la ville qui manque d’espaces verts et piège la chaleur rayonnée par les bâtiments dans les rues. Ce phénomène est plus ou moins fort selon les villes, leur morphologie et la météo locale : un fort anticyclone l’amplifie alors que le vent, la pluie ou les nuages peuvent le réduire. Des chercheurs du CNRS et de Météo France ont établi des cartes de vulnérabilité des villes en ce qui concerne les lots de chaleur urbains dans le cadre du projet de recherche MApUCE.

Visualisation des îlots de...
Visualisation des îlots de...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles