Audacieusement différente

Sponsorisé par Cop. Copine

Au milieu des années 80, à l'heure de la démocratisation du prêt-à-porter, un vent de liberté et de renouveau souffle sur la mode, inspirant couturiers et créateurs. Cop. Copine est née de l'imagination de deux frères, Alain et Léon, toujours soucieux de sublimer la femme en se jouant des codes traditionnels.

Rapidement devenue incontournable, Cop. Copine se distingue par sa volonté de jouer avec les coupes, les volumes et les textures on se souvient dans les années 90 de la fameuse veste en laine bouillie devenue culte ou encore des pantalons amples à larges poches créant ainsi un lien très fort entre la marque et les femmes désireuses d'adopter un style à la fois sobre mais créatif. "Toujours graphique, un brin oblique jamais basique", telle pourrait être la devise de la griffe qui met un point d'honneur à apporter la petite touche de fantaisie qui vient twister un look élégant et structuré, comme un élastique fluo qui vient ceinturer gaiement une robe, ou un œillet métallique ajouté à un ourlet de jupe pour plus de modernité.

Cop. Copine c'est également savoir surprendre en osant et en innovant pour anticiper les tendances.  Pas de création sans nouvelles propositions, ainsi la marque se lance dans les vêtements sans coutures, apprivoise les matières techniques comme le néoprène. La griffe se réinvente sans cesse avec ses pièces 2 en 1: un pull se transforme en cache épaule ou une robe devient un long cardigan au gré de vos envies mode.

Enfin, avoir une longueur d'avance est une des clefs de la réussite pour Cop. Copine qui a toujours su pressentir les tendances comme ce fût le cas avec le manteau effet gomme doublé en laine polaire qui préfigurait l'arrivée de la tendance over size ou encore l'arrivée des bombers et des joggings en coton dans le vestiaire "sporty chic".

Avec l'obsession d'innover et de cultiver ce côté "en marge", Cop. Copine signe aujourd'hui des collections qui s'adressent à toutes les femmes qu'elles soient androgynes, pulpeuses ou longilignes (...) Lire la suite sur Femmeactuelle.fr

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages