"Aucun tabou" : Camille Santoro (Familles nombreuses) avoue avoir eu recours à la chirurgie esthétique

A l'été 2020, les téléspectateurs découvraient un tout nouveau programme sur TF1, Familles nombreuses, la vie en XXL, soit le quotidien pas toujours très calme de parents de plus de trois enfants. Les clans, devenus stars de la télévision, sont suivis par des millions d'abonnés sur les réseaux sociaux. Parmi eux, Camille Santoro, mère de six enfants avec son mari Nicolas.

La petite dernière, Alba, a d'ailleurs rejoint ses frères et soeurs, Alessio, Nino, Emie et les jumeaux Maé et Mattia, le 26 mars 2021. Quelques mois plus tard, la famille annonçait son départ du programme, à la grande surprise du public, avant de finalement changer d'avis : "On voulait vous remercier sincèrement. Je n'en attendais pas autant, j'avais même beaucoup d'appréhension. Je ne savais pas ce que vous pouviez penser de notre retour à la télé mais on avait hâte de partager plein de nouvelles choses avec vous."

Justement, c'est une information de taille que Camille Santoro a dévoilé à ses abonnés lors d'un live Instagram organisé ce samedi 11 juin. La jeune maman, honnête avec ceux qui la suivent, a révélé avoir eu recours à la chirurgie esthétique. Loin de s'être fait gonfler les lèvres à l'image d'autres stars de téléréalité comme Maëva Ghennam ou de s'être fait poser des implants aux fesses, Camille Santoro s'est expliquée.

L'opération n'a pas eu lieu la semaine dernière comme Camille Santoro le précise : "Je vais vous le dire, j'avais 20...

Lire la suite


À lire aussi

Familles nombreuses : Une maman complexée a recours à la chirurgie esthétique, elle révèle ce qui l'inquiète
Justine Cordule (Familles nombreuses) très complexée : elle se tourne vers la chirurgie esthétique
Familles nombreuses : Une candidate prête pour la chirurgie esthétique, "J'ai pris rendez-vous..."

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles