« Aucun président de la République n’a autant agi en faveur de la jeunesse », soutient Élisabeth Borne

·2 min de lecture

«Aucun président de la République n’a autant agi en faveur de la jeunesse», soutient Elisabeth Borne

L’échange a été vif entre la ministre du Travail et le sénateur communiste, Pascal Savoldelli, ce mercredi 13 octobre lors des questions d’actualité au gouvernement. Ce dernier a reproché à la ministre l’abandon du revenu d’engagement tel qu’annoncé par le président de la République en juillet dernier.

« Je présenterai à la rentrée le revenu d’engagement pour les jeunes, qui concernera les jeunes sans emploi ou formation et sera fondé sur une logique de devoirs et de droits », assurait en effet Emmanuel Macron. Une annonce qui répondait alors aux images choquantes de longues files d’attente devant les banques alimentaires.

Revenu d’engagement : « Il semblerait même que le projet soit enterré »

Le dispositif en question devait donc toucher l’ensemble des jeunes sans emploi ou sans formation. « Son ambition a été revue à la baisse réduisant de plus moitié le nombre de jeunes pouvant y aspirer et aujourd’hui il semblerait même que le projet soit enterré », a pointé Pascal Savoldelli citant un récent article de Libération au titre éloquent : « Ci-gît, le revenu d’engagement ».

« C’est donc ça l’horizon qu’on propose à une partie de la jeunesse ? La précarité, travaille et tais-toi ? »

Sans répondre sur le revenu d’engagement promis par Emmanuel Macron, la ministre a vanté le bilan du quinquennat. Malgré la pandémie, « 3 millions de jeunes ont pu trouver un emploi, un apprentissage, une formation grâce au plan un jeune, une solution », a-t-elle rétorqué. « 9 milliards d’euros ont été mobilisés et les résultats sont là, le taux d’emploi des jeunes est revenu à son niveau d’avant crise », a poursuivi la ministre. « Il ne faut pas forcément croire tout ce qui est écrit dans les journaux Monsieur le sénateur », a lâché la ministre.

« Vous avez enterré une promesse (...) Lire la suite sur Public Sénat

« Ce n’est plus la Françafrique, peut-être que ça vous dérange ! », lance Jean-Yves Le Drian à Roger Karoutchi

Le Sénat vote pour le retour du cumul des mandats

Bernard Jomier : « Nos concitoyens souscrivent à l’obligation vaccinale »

L’hommage du Sénat à Hubert Germain, « chevalier des temps modernes »

Irresponsabilité pénale : en commission, le Sénat revoit la copie du gouvernement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles