Aubervilliers : une famille juive agressée, quatre personnes en garde à vue

Source AFP
·1 min de lecture
Ces quatre personnes ont été placées en garde à vue pour violences volontaires en raison de l'appartenance religieuse avec arme par destination et dégradations, a précisé une source policière (photo d'illustration).
Ces quatre personnes ont été placées en garde à vue pour violences volontaires en raison de l'appartenance religieuse avec arme par destination et dégradations, a précisé une source policière (photo d'illustration).

Les faits ont eu lieu jeudi soir. Vers 20 h 40, une famille juive se trouvait dans une voiture et diffusait de la « musique et des messages de paix en hébreu » à l'occasion de Hanouka, la fête juive des lumières. Elle a été prise à partie par un « groupe d'individus », qui ont proféré des insultes (« nique les juifs »), avant de « secouer la voiture et de jeter des bouteilles en verre sur la carrosserie », selon une source proche de l'enquête citée par l'Agence France-Presse.

Ces quatre personnes ont été placées en garde à vue pour violences volontaires en raison de l'appartenance religieuse avec arme par destination et dégradations, a précisé une source policière. « Hier soir, en pleine fête de Hanouka, une famille d'Aubervilliers a été insultée et agressée parce que juive. En France, en 2020. Les auteurs ont été interpellés très rapidement par les forces de l'ordre. Ils devront être punis à la hauteur de la gravité de ces faits », a commenté Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, sur Twitter.

La maire d'Aubervilliers choquée

Karine Franclet, la maire (UDI) d'Aubervilliers, a également condamné cette agression sur les réseaux sociaux : « Pendant la fête de #Hanouka, une famille s'est fait agresser à #Aubervilliers parce qu'elle était juive. C'est inacceptable, intolérable, je suis choquée. Tout mon soutien à la communauté. Merci aux forces de l'ordre pour leur réactivité. Les sanctions doivent être exemplaires. »

Lire aussi Antisémitisme ? Marek Halter [...] Lire la suite