Aube : ce que l'on sait de l'agression à la hache de deux enfants par leur père

Ce que l'on sait sur l'agression à la hache d'une famille par le père dans l'Aube - BFMTV
Ce que l'on sait sur l'agression à la hache d'une famille par le père dans l'Aube - BFMTV

Un homme de 46 ans soupçonné d'avoir blessé samedi dans l'Aube ses enfants et son ex-compagne avec une hache avant d'incendier leur logement a été interpellé lundi soir. Un appel à témoins avait été lancé.

La fin d'une cavale de près de trois jours. Un homme a été arrêté lundi soir et placé en garde à vue, suspecté d'avoir agressé à la hache ses deux enfants de 11 ans et son ex-compagne. Il est également soupçonné d'avoir mis le feu à leur logement à Montreuil-sur-Barse, près de Troyes dans l'Aube, avant de prendre la fuite. Un important dispositif de recherches avait été mis en place pour le retrouver.

· Que s'est-il passé à Montreuil-sur-Barse ?

Dans la nuit de vendredi à samedi, l'homme de 46 ans est soupçonné de s'être introduit dans la maison occupée par son ancienne compagne et mère de ses enfants. Muni d'une hache, il s'en serait pris aux jumeaux âgés de 11 ans, les blessant sérieusement. Leur mère a également été atteinte plus légèrement en tentant de défendre ses enfants.

L'homme aurait alors incendié le logement avant de prendre la fuite. La mère a eu le temps d'alerter les secours. La famille a pu être sauvée et prise en charge. Les deux enfants ont été transférés à l'hôpital, leur pronostic vital n'était pas engagé.

· Comment l'homme a-t-il été retrouvé ?

Un appel à témoins avec la photo du suspect a rapidement été lancé par les gendarmes de l'Aube dans le cadre de l'enquête ouverte par le parquet de Troyes pour cette triple tentative de meurtre.

Un important dispositif de recherches avait été mis en place avec 45 gendarmes, dont 25 gendarmes mobiles, la brigade nautique de Dienville et une équipe cynophile. La voiture du suspect avait déjà été découverte à quelques kilomètres des faits, des traces de sang appartenant au père de famille y avaient été retrouvées ainsi que sur l'itinéraire que l'homme aurait pu emprunter, laissant penser qu'il était blessé.

C'est grâce à un signalement qu'il a fini par être repéré dans la zone de recherches à plusieurs kilomètres de Montreuil-sur-Barse. Il a été placé en garde à vue à 19h35.

· Que sait-on du suspect ?

L'homme interpellé est âgé de 46 ans. Avec son ancienne compagne, avec laquelle il n'était pas marié, il a eu deux enfants, des jumeaux aujourd'hui âgés de 11 ans. Le couple s'est séparé il y a plusieurs mois et la mère s'est installée avec ses enfants dans une maison à Montreuil-sur-Barse, une commune de 300 habitants au sud-est de Troyes.

En août dernier, son ancienne compagne avait porté plainte contre lui pour des violences. Une enquête avait été diligentée et l'homme avait comparu devant un délégué du procureur en octobre dernier dans le cadre d'une composition pénale. Des mesures avaient été prises comme l'interdiction de se rendre à Montreuil-sur-Barse, selon l'Est éclair.

· Comment expliquer ce passage à l'acte ?

Une information judiciaire a été ouverte dimanche par le parquet de Troyes pour "tentative d'assassinat" et "destruction d'un bien par incendie". Les investigations sont conduites par la Section de recherches de Reims, avec l’assistance de la brigade des recherches de Rosières-près-Troyes.

Elles devront notamment déterminer les raisons de son passage à l'acte. Selon nos informations, l'homme a appris la semaine dernière que son ancienne compagne a déposé une requête pour le droit de garde des deux enfants et éventuellement un droit d'hébergement.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Un homme armé d'une hache sème la panique à l'aéroport de Bangkok